Cet article date de plus de 6 ans

Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, sur l'interruption du trafic du RER A : «Pas la bonne solution !»

Dans un communiqué, le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies a fait part de sa "solidarité" avec le conducteur agressé, mais jugé que l'interruption du trafic "ne (pouvait) constituer la bonne réponse".
Le trafic est totalement interrompu ce jeudi sur la ligne A du RER, la plus chargée d'Europe, à la suite de l'agression d'un conducteur qui a entraîné un "arrêt de travail spontané" des conducteurs, selon la RATP. 

La réaction du gouvernement face à l'interruption du trafic sur la ligne A

Dans un communiqué, le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies a fait part de sa "solidarité" avec le conducteur agressé, mais jugé que l'interruption
du trafic "ne (pouvait) constituer la bonne réponse".


 

Dans son communiqué, le secrétaire d'Etat aux Transports déclare ainsi que "l'interruption du trafic sur la ligne la plus chargée d'Europe pénalis[e] plus d'un million de passagers, en dehors des procédures appropriées et de l'intervention des organisations syndicales" et, du coup, "ne peut constituer la bonne réponse". 

Il "demande à la direction de la RATP et aux organisations syndicales d'élaborer une réponse adaptée et responsable à ces circonstances exceptionnelles". Alain Vidalies a par ailleurs affirmé que "la sécurité des salariés et usagers des transports publics est une priorité du Gouvernement".

Rappel des faits

Selon une source syndicale, l'incident s'est produit mercredi vers 20H45 en gare de Torcy (Seine-et-Marne). Le signal d'alarme a été actionné lorsqu'un passager s'est fait coincer la main lors de la fermeture d'une porte, a précisé une source policière. Le conducteur du RER avait alors quitté sa cabine "pour réarmer le système d'alarme" et c'est là que l'homme qui avait eu la main coincée lui a donné "un coup de tête" avant de prendre la fuite. La victime a eu le nez fracturé.

Les moyens de transports de substitution

Des bus de substitution ont été mis en place à l'Est au départ de Château de Vincennes en direction de Marne-La-Vallée-Chessy et Boissy-Saint-Léger, ainsi qu'à l'Ouest entre Saint-Germain-en-Laye et La Défense. Pour le reste, les lignes de métro (lignes 1, 14 notamment) ainsi que les transiliens permettent de faire le relai. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun grève sncf ratp infos pratiques politique