Vigipirate: les niveaux d'alerte actuels vont être prolongés "plusieurs mois"

Publié le Mis à jour le
Écrit par EB avec AFP
En Ile-de-France, le plan Vigipirate est maintenu à son niveau le plus élevé, le niveau alerte attentats.
En Ile-de-France, le plan Vigipirate est maintenu à son niveau le plus élevé, le niveau alerte attentats. © F3

Les niveaux actuels du plan Vigipirate, "alerte attentats" pour l'Ile-de-France et les Alpes-Maritimes et "vigilance renforcée" pour le reste de la France, sont déjà prolongés jusqu'au 10 avril au moins et le seront pour "plusieurs mois", a-t-on appris mercredi de source gouvernementale.

Ces niveaux d'alerte relevés après les attentats de janvier, qui sont en théorie prolongés chaque semaine, ont d'ores et déjà été prolongés jusqu'au 10 avril et vont l'être pendant "très longtemps", c'est à dire "plusieurs mois", a indiqué cette source. Sollicité sur cette information, Matignon, qui a la main sur le dispositif Vigipirate, a simplement confirmé que "le dispositif est prolongé" et que "le niveau des effectifs est prolongé aussi longtemps que nécessaire". "Tous les sites sensibles restent protégés", a également indiqué le cabinet de Manuel Valls.

Depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, 10.500 militaires protègent 830 "sites sensibles" en France dont 310, principalement juifs, en Ile-de-France.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.