Après deux ans de cavale, un prévenu évadé du tribunal de Meaux arrêté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuèle Bailly
© Prisme

Un homme de 34 ans, activement recherché depuis son évasion en juin 2013 du tribunal de Meaux (Seine-et-Marne) où il venait d'être condamné à
de la prison ferme, a été arrêté jeudi à Tarbes (Hautes-Pyrénées). Il devrait prochainement être transféré à Meaux.

Ce prévenu, qui était jugé pour une affaire de vol à main armée avec enlèvement et séquestration, avait réussi à sortir de l'une des geôles du dépôt du tribunal, où il avait été placé après sa condamnation à cinq ans d'emprisonnement.

Depuis juin 2013, cet homme, qualifié de "bon voyou", avait plusieurs fois joué au jeu du chat et de la souris avec les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles, chargés de l'enquête, a indiqué à l'AFP Fabrice Saugner, chef de l'antenne de la police judiciaire de Meaux.

Ainsi, au mois de janvier, soit plus d'un an et demi après son évasion, il avait réussi à leur échapper au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines. "Il remontait d'un séjour au Portugal en famille et avait été repéré", a raconté M. Saugner. "Nous avons mis en place en barrage mais il a foncé, percuté deux voitures de police, heureusement sans faire de blessés, et pris la fuite à plus de 200 km/h."

En pleine nuit, sur une route verglacée, il finira par perdre le contrôle de son véhicule et l'abandonnera, avec femme, enfants et belle-mère à l'intérieur, pour partir en courant.

Ce n'est qu'un mois plus tard, le 11 février, que les policiers entendront à nouveau parler de lui par la mairie de Tarbes (Hautes-Pyrénées), où l'homme, qui a fait une demande de carte d'identité sous un faux nom, est confondu grâce à ses empreintes.

Une surveillance policière se met en place et il sera finalement interpellé jeudi, dans le hall de la mairie, alors qu'il pensait venir récupérer sa carte d'identité tout neuve.

Écroué à la maison d'arrêt de Tarbes, il devrait prochainement être transféré à Meaux, a précisé M. Saugner.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.