Cet article date de plus de 6 ans

Nouvelle opération escargot des taxis avant une grève des bus

Un nouveau mouvement des taxis parisiens, à l'appel du syndicat Sud, a paralysé la circulation autour de Paris, ce mardi 16 juin, sur les accès aux aéroports parisiens d'Orly et de Roissy, mais aussi du Bourget où se tient le Salon aéronautique.
© Didier Morel/France3 Paris
Les chauffeurs de taxis parisiens observent à nouveau un mouvement de protestation contre l'application UberPop, mais veulent aussi contester le projet de loi instaurant un "forfait" aéroport.

Ce mardi 16 juin, après d'autres manifestations semblables tout au long de ces dernières semaines, c'est le syndicat Sud taxis qui avait appelé à des "opérations escargot" dès 6 heures du matin, à partir des aéroports parisiens de Roissy et Orly. Toute la matinée, les effets ont été très importants sur la circulation en Ile-de-France où les bouchons ont été beaucoup plus sévères qu'à l'ordinaire sur le périphérique et les accès autoroutiers.

Les cortèges se sont rejoints Place de la Bastille, à Paris. Le mouvement devrait être reconduit demain mercredi 17 juin.

Par ailleurs, ce même mercredi 17 juin, démarre le mouvement de grève des régulateurs des bus de la RATP qui va priver de bus l'Ile-de-France jusqu'au samedi 20 juin. Préparez-vous donc à rencontrer beaucoup de difficultés de circulation cette fin de semaine.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie trafic routier circulation