• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

3 attentats terroristes, en France, en Tunisie et au Koweit

© Fethi Belaid/AFP Photos
© Fethi Belaid/AFP Photos

3 attentats terroristes, attribués à, ou dont l'inspiration est,  l'organisation qui se nomme Etat Islamique ont été perpétrés ce vendredi 26 juin. L'un en France, en Isère, a fait deux blessés. Un autre en Tunisie a tué au moins 27 personnes. Un troisième, au Koweit a fait 25 morts.

Par Christian Meyze

 En France, d'abord - Vendredi matin, 26 juin, peu avant 10H00: Un homme percute avec une camionnette des bouteilles de gaz stockées dans une usine de la société Air Products de Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, où il accède grâce à un badge spécial placé sur son véhicule (car le site est un site classé Seveso et ses accès sont restreints), provoquant une forte explosion. Selon les images de la vidéosurveillance, le chauffeur avait préalablement placé la tête tranchée de son employeur, propriétaire du véhicule, sur le grillage extérieur, entourée de drapeaux islamistes. Les pompiers dépêchés sur place maîtrisent l'auteur présumé de l'attentat, avant de le remettre aux gendarmes. L'explosion a fait 2 blessés

L'homme arrêté était connu des services de renseignement pour des accointances avec la mouvance salafiste. Au moment de son interpellation, il ne porte pas de papiers et refuse de s'exprimer. Dans la journée, sa femme et sa soeur seront interpellées.
Toutes les informations disponibles sur cet attentat avec nos confrères de France3 Rhône-Alpes, ici


 
E
n Tunisie, à Sousse, un des principaux lieux d'accueil des touristes en Tunisie - Vingt-sept personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées vendredi lorsqu'un homme armé a ouvert le feu dans un hôtel de la station balnéaire de Sousse, le pire attentat de l'histoire récente de la Tunisie. Le bilan est de "27 morts et parmi eux figurent des touristes". Cette nouvelle attaque survient un peu plus de trois mois après l'attentat sanglant contre le musée du Bardo à Tunis, revendiqué par l'EI. 21 touristes et un policier tunisien avaient péri dans cette attaque menée le 18 mars.

La Tunisie disait craindre des attentats à l'approche de la saison touristique et avait annoncé des mesures sécuritaires accrues. Des menaces provenant de comptes sur les réseaux sociaux liés à la mouvance jihadiste avaient menacé de nouvelles attaques durant l'été.
C'est bien évidemment le tourisme,qui représente environ 7% du PIB du pays qui est visé.

Enfin au Koweït, contre une mosquée d'obédience chiite, au moment de la prière, en plein ramadan - Un attentat suicide perpétré vendredi par un kamikaze dans une mosquée chiite au Koweït, à l'heure de la prière, a fait 25 victimes. L'attaque a eu lieu dans la mosquée Al-Imam al-Sadeq à Koweït city pendant la grande prière hebdomadaire, et en plein mois du ramadan. Dans un communiqué, le ministre koweïtien de l'intérieur  a indiqué que 202 autres personnes avaient été blessées.

Fin mai, l'émir du Koweït avait appelé les pays musulmans à intensifier leur lutte contre l'extrémisme lors d'une conférence panislamique destinée à coordonner le combat contre les groupes jihadistes, dont l'EI.

Toutes les informations à partir de 18h58, sur France 3 avec un 19/20 spécial




Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus