Air France: cinq salariés déférés pour "violences aggravées"

Les cinq salariés d'Air France placés en garde à vue lundi dans le cadre de l'enquête sur les violences du 5 octobre ont été déférés mardi devant un magistrat du parquet et pourraient être jugés prochainement, a annoncé le parquet de Bobigny.

"Ils sont actuellement présentés à un magistrat du parquet, qui va leur notifier leur convocation pour être jugés, dans un délai court de 10 jours à deux mois", a déclaré cette source à l'AFP, précisant que la qualification de "violences aggravées" -les faits ayant été commis en réunion- avait été retenue.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité