Cet article date de plus de 4 ans

Améliorer la prise en charge des victimes d'attentats

L'Agence Nationale de Santé a élaboré un questionnaire qui sera mis en ligne, destiné aux personnes confrontées d'une manière ou d'une autre à un attentat. Objectif : permettre aux pouvoir publics de mieux prendre en compte l'ensemble des traumatismes créés par un attentat.
© Valéry Hache/AFP Photos
Comment aider TOUTES les victimes touchées par un attentat ? Bien sûr, il y a malheureusement les victimes physiques, morts et blessés. Mais il y a aussi les autres, qu'on pourrait qualifier de "colatérales". Toutes ces victimes que l'on ne voit pas au premier coup d'oeil, au premier comptage, celles aussi qui n'osent pas ou ne sentent pas tout de suite concernées, comparativement aux blessés graves.

Un attentat fait de nombreuses victimes "invisibles", qui garderont longtemps en eux des blessures profondes. Pour mieux les cerner, les entendre et les comprendre, pour permettre aux pouvoirs publics de les aider, l'Agence Nationale de Santé vient de mettre au point un questionnaire qui sera bientôt accessible en ligne à tous ceux qui se sentent concernés de près ou de loin. Virginie Delahautemaison et Nedim Loncarevic
durée de la vidéo: 01 min 05
Questionnaire victimes d'attentats ©France 3 Paris

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme attentat de nice attentats de paris