Autolib', Vélib' et stationnement résidentiel gratuits samedi à Paris en raison de la pollution

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF
Une voiture en autopartage remplace neuf voitures personnelles, selon une enquête de l'Agence de l'Environnement et maîtrise de l'énergie (Ademe).
Une voiture en autopartage remplace neuf voitures personnelles, selon une enquête de l'Agence de l'Environnement et maîtrise de l'énergie (Ademe). © PATRICK KOVARIK / AFP

En raison d'un nouveau pic de pollution à l'ozone, la gratuité du stationnement résidentiel est maintenue pour la journée du samedi 27 août. De même, les Parisiens sont incités à renoncer à emprunter leur voiture, et à privilégier le Vélib' et l'Autolib', en partie gratuits samedi. Explications.

Les automobilistes parisiens sont invités à laisser leur voiture au parking, samedi, en raison d'un nouvel épisode de pollution atmosphérique à l'ozone, pour la journée, selon les dernières données d'Airparif. La mairie de Paris a en effet décidé de prolonger la mesure de gratuité du stationnement résidentiel pour la journée de samedi.

Gratuité du Vélib' et d'Autolib'

Déjà gratuits vendredi, le Vélib' et l'Autolib' bénéficient eux aussi pour la journée d'une nouvelle mesure de gratuité. L'abonnement à la journée à Vélib' sera en effet offert aux utilisateurs samedi. Les trente premières minutes d'utilsation restent par ailleurs toujours gratuites. Mais après une demi-heure de location, la première demi-heure est facturée un euro, conformément aux tarifs habituellement en vigueur. Vous hésitez à pédaler par ce temps ? Sur son site, Vélib' rappelle que "vous êtes moins exposés aux polluants à vélo qu'en voiture, bus ou métro".

Enfin, une heure de location à Autolib' est offerte à tous les abonnés Autolib' "prêt à rouler", jusqu'à 23 heures 59, samedi, afin d'inciter les utilisateurs à emprunter "des modes de transport respectueux de l'environnement".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.