• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Avec “Divines”, la banlieue parisienne récompensée au festival de Cannes

L'équipe du film "Divines", sur la scène du palais des festivals à Cannes, lors de la remise du prix de la Caméra d'or, le 22 mai 2016. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
L'équipe du film "Divines", sur la scène du palais des festivals à Cannes, lors de la remise du prix de la Caméra d'or, le 22 mai 2016. / © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Venu tout droit de la banlieue parisienne, le film "Divines" de la réalisatrice française Houda Benyamina a reçu le prix de la Caméra d'or, dimanche, au terme du 69ème festival de Cannes.

Par France 3 Paris IDF (avec AFP)

"C'est comme si j'avais gagné la coupe du monde"... Un cri du coeur pour la réalisatrice française Houda Benyamina, dont le premier film "Divines" a été gratifié dimanche d'une Caméra d'or, au festival de Cannes. Dans ce film coup de poing, la réalisatrice dresse un portrait de femmes de banlieue parisienne, bien décidées à se sortir de la misère.

► VOIR un extrait de "Divines" de Houda Benyamina (Allocine.fr)
Dans "Divines", Dounia, incarnée à l'écran par Oulaya Amamra, la petite soeur de la réalisatrice, vit dans un camp de Roms, au pied d'une cité parisienne. Pour la jeune femme, la bataille du quotidien passera par les poings. Avec sa meilleure amie, la fille de l'imam du quartier, campée par Deborah Lukumuena, elle forme un duo hilarant : celui de deux ados liées à la vie à la mort.

LIRE aussi : Cannes 2016 : sept films soutenus par la région Île-de-France

Le caïd est une fille

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, le film aborde la question de la drogue, de la pauvreté et de la relégation. Mais également du rapport à la religion. Il fait partie des sept films qui ont bénéficié du soutien de la région Île-de-France, pour cette édition 2016 du festival de Cannes.
Avec "Divines", la banlieue parisienne récompensée au festival de Cannes
Venu tout droit de la banlieue parisienne, le film "Divines" de la réalisatrice française Houda Benyamina a reçu le prix de la Caméra d'or, dimanche, au terme du 69ème festival de Cannes.
En recevant son prix, la réalisatrice s'est engagé dans un plaidoyer pour le rôle des femmes dans le cinéma. "Cannes, c'est aussi notre place à nous ! (...) Cannes est à nous, à nous les femmes !" Une conclusion très féministe, dans la veine du film. Car dans la cité de "Divines", le caïd est une fille... qui revendique tout naturellement "d'avoir du clito", plutôt que des "c...".

La Caméra d'or, c'est quoi ?

Le prix de la Caméra d'or récompense un premier long-métrage en compétition au festival de Cannes, qu'il soit issu de la sélection officielle, de la Quinzaine des réalisateurs ou de la Semaine de la critique.

La Caméra d'or existe depuis 1978.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La maison de Balzac

Les + Lus