Chantal Ladesou, un ton au-dessus

Publié le
Écrit par Magalie Cheveraux .

Elle fait partie du paysage de l’humour français depuis… toujours. Chantal Ladesou sera bientôt sur les planches du théâtre de la Porte Saint-Martin dans « 1983 », une pièce qui renoue avec la grande tradition du Boulevard. Elle est venue en parler à Jean-Noël Mirande dans Boulevard de la Seine

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

En 1983, après un succès fulgurant dans le monde de la mode, Michèle Davidson (incarnée par Chantal Ladesou) décide de se couper totalement du monde pour retrouver l’inspiration. Cette retraite prévue pour durer quelques semaines seulement dure finalement plusieurs années et Michèle se réveille en… 2022. Autant dire que les codes de la mode, mis surtout le monde autour d’elle a quelque peu changé. Voilà l’argument de cette pièce écrite par Jean-Robert Charrier qui permet à Chantal Ladesou de déployer tous ses talents de comédie.

Dans Boulevard de la Seine, la native de Roubaix évoque cette nouvelle aventure théâtrale et revient également sur sa carrière lancée en 1980 au sein du Petit théâtre de Bouvard, et menée sans temps mort depuis. Comme le souligne Frédérick Sigrist dans sa chronique, elle a été de toutes les émissions et fictions les plus populaires : de La classe à la série TV à succès Maguy, des Grosses têtes aux films de Philippe Lacheau, en passant par des dizaines de rôles à la télévision et au théâtre.

durée de la vidéo: 02 min 09
Chantal Ladesou vue par Frédérick Sigrist ©France 3 PIDF

Boulevard de la Seine avec Chantal Ladesou, ce samedi à 11H25, puis sur France.tv

"1983" Ecrit et mis en scène par Jean Robert-Charrier. Au théâtre de la Porte Saint-Martin A partir du 27 septembre 2022

Gagnez vos places ici 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité