Le choix du rappeur Black M pour le centenaire de Verdun irrite les réseaux sociaux

Le chanteur Black M, du groupe parisien Sexion d'Assaut, a été choisi par la mairie (PS) de Verdun pour animer un concert gratuit dans le cadre des commémorations du centenaire de la bataille de Verdun. Un choix qui ne plaît pas à tout le monde...

Black M à Verdun... Un choix audacieux pour la commémoration du centenaire de la bataille de Verdun, à laquelle participeront Angela Merkel et François Hollande. Le membre du groupe Sexion d'assaut, originaire de région parisienne, animera un concert gratuit au parc de Londres, le 29 mai. Une soirée à laquelle devraient assister entre 5 et 10.000 personnes, selon le quotidien L'Est républicain.

Ce choix du maire de Verdun témoigne sans doute d'une volonté de donner à cette commémoration une touche de modernité pour concerner un jeune public. Mais si la route du rappeur, très apprécié des adolescents, passera par Verdun, le choix ne fait pas l'unanimité chez les internautes.

Sur Twitter, certains s'émeuvent de la présence du rappeur à Verdun. Le hashtag #Verdun était l'un des plus employés mercredi matin. Dès mardi, le maire de Béziers, Robert Ménard, proche du Front national, avait fait part de son hostilité à la prestation de l'artiste sur les lieux de la bataille de Verdun, qui fit 300.000 morts et des centaines de milliers de blessés, entre février et décembre 1916.

Une opposition à laquelle se sont joints des twittos, notamment membres du Front national, en Île-de-France, comme Aurélien Legrand, vice-président du groupe FN au conseil régional.


"Je les invite à venir me voir"

Sexion d'assaut, auquel appartient Black M, avait défrayé la chronique en 2010 pour des propos homophobes tenus dans une interview au magazine International Hip-Hop. Les paroles de plusieurs de leurs chansons avaient également suscité l'indignation d'associations LGBT. Le groupe s'était engagé par la suite à ne pas récidiver.

A ses détracteurs, Black M a en tout cas simplement répondu dans une interview accordée à L'Est républicain : "Je les invite à venir me voir, qu’ils aiment ou pas ma musique, on va s’amuser."


L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité