Concours Lépine. "Une invention sur deux a un débouché industriel. C'est énorme"

Qu'est-ce qui explique le succès et la longévité du concours Lépine ? "Le besoin d'inventer des inventeurs!" vous répond Barbara Dorey dans un rire. Alors que concours d’inventions de référence ouvre ses portes ce mercredi lors de la Foire de Paris au Parc des expositions de la Porte de Versailles, la directrie du concours fait le point sur cette 123ème édition.

Barbara Dorey, comment se déroule le concours? 

250 inventions sont en lice et il y a 6 grandes thématiques : l’univers connecté concours Lépine, quotidien et art de vivre, santé et inclusivité, transports et industrie et le monde invente pour les innovations étrangères. Nous balayons ainsi toutes les inventions qui se présentent chaque année dans tous les domaines pour comparer l’incomparable et évaluer des inventions à priori pas évaluables toutes ensemble. Pour participer il faut que l’invention soit protégée par un titre de propriété, qu’elle existe au moins sous forme de prototype ou de maquette et qu’elle aille dans le sens de l’évolution de l’humanité pour dire joliment les choses!

Vous avez 45 membres du jury qui vont se déplacer en fonction des thématiques et de leur classe et évaluer les inventions avec un pitch des inventeurs. Le jury est indépendant avec des classes différentes selon les thématiques. Il y a des spécialistes de tous les domaines : des ingénieurs, des spécialistes du bâtiment, des architectes, des professeurs, des médecins, des professeurs… On trouve différents profils de la société civile ayant les compétences pour juger les inventions.

Qui sont les inventeurs ?

Ce sont pour l’essentiel des particuliers à ceci près que si vous êtes un indépendant en France et que vous avez une idée et que vous souhaitez la protéger le biais de l’INPI (Institut National de la Protection Industrielle), BPI France peut  vous aider à condition que vous ayez une société. C’est pour cette raison que de nombreux particuliers créent leur société pour pouvoir protéger et produire leur invention.

Quelle proportion d’inventions a par la suite un débouché commercial ?

Plus d’une invention sur deux passe à l’industrialisation. C’est énorme. Je pourrais vous citer de pléthore d’exemples mais parmi les dernières il y a par exemple Hopoli qui est un enfile couette inventé par Benjamin Rimajou ou Dreeft qui est le premier système de freinage pour fauteuils roulants. Aussi étonnant que cela puisse paraître les fauteuils roulants n’avaient pas de frein à part le frein parking pour réduire la vitesse. Dreeft a eu l’an dernier le prix du Président de la République, la plus haute distinction possible et cette invention est désormais en vente.

Pour nous la réussite ce n’est pas forcément de devenir millionnaire avec son invention mais plutôt de pouvoir mener à bien son projet, jusqu’à l’industrialisation et la vente. D’ailleurs nous avons un secteur identifié « les inventions précédemment primées » où on retrouve ces inventeurs des années passées qui viennent vendre leur invention directement au public.


Infos pratiques

Évènement : Concours Lépine

Date : du 1er au 12 mai à la Foire de Paris

Lieu : Paris, Parc des expositions de la Porte de Versailles

Horaires, prix, exposants : toutes les infos ici


 

 

 

 

 

 

 

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité