Vacances de printemps : idées de promenades à la découverte de la nature pour enfants confinés

Les lieux de sortie sont fermés, alors que faire pour occuper les enfants confinés pendant ces vacances de printemps... et même après ? L’Ile-de-France regorge de parcs et jardins où il fait bon se balader en famille. Des havres de paix pour partir à la découverte des richesses de la nature.

Cerisiers en fleurs au parc de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine
Cerisiers en fleurs au parc de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine © Maxppp

Hello, le soleil brille, brille, brille ! Comment profiter de l'arrivée du printemps malgré le confinement ? Voici quelques idées de promenades à faire en famille pour profiter du retour des beaux jours . L'occasion pour les enfants d'admirer la palettte de couleurs de la nature et d'apprendre le nom des plantes, fleurs et arbres qui en constituent la richesse.

Cerisier japonais en fleur au parc de Sceaux
Cerisier japonais en fleur au parc de Sceaux © Maxppp

Voir la vie en rose à Sceaux sous les cerisiers japonais

Vous l’avez peut-être remarqué, les cerisiers sont en fleurs. Leurs explosions de pétales roses ravissent en général petits et grands. Au Japon, la floraison des sakuras est un événement si attendu que leur contemplation porte même un nom, le "hanami".

Chaque année, des centaines d’expatriés de l’archipel en région parisienne viennent en pèlerinage pour admirer les cent cinquante prunus kanzan qui ornent le parc de Sceaux. Vous les trouverez dans le bosquet nord.

Domaine départemental de Sceaux, 8, avenue Claude-Perrault, Sceaux (92) / ouvert tous les jours de 7h à 19h / entrée libre

Plus d'infos ici

Le jardin des Plantes et ses pavots d'Islande
Le jardin des Plantes et ses pavots d'Islande © MNHN - François-Gilles Grandin

"Compter" fleurettes à Paris dans les allées du jardin des plantes

Toujours sur la trace des cerisiers japonais, vous pouvez flâner dans les allées du jardin des Plantes pour partir à la recherche de celui qui se dresse dans la perspective du bâtiment, puis de cet autre spécimen, ambassadeur d’une espèce aux fleurs blanches comme neige.

Une fois là-bas, ne manquez pas les anémones en pleine floraison. Ainsi que d’innombrables autres espèces végétales qui fournissent leur pleine mesure au mois d’avril : iris, pivoines, magnolias, etc. dont regorge ce lieu d’étude de la nature créé par Louis XIII au XVIIème siècle. Une réserve de plantes autrefois nommée "jardin royal des plantes médicinales" et destiné à la formation des médecins et des apothicaires.

L’occasion également d’admirer les magnifiques bâtiments du Muséum national d’Histoire naturelle et les serres de métal et de verre classées monuments historiques. De l’extérieur uniquement, car ces espaces, ainsi que le zoo, restent fermés aux visiteurs.

Jardin des plantes du Muséum national d’Histoire naturelle, 57 rue Cuvier, Paris (Vème) / ouvert de 10h à 17h / entrée libre

Plus d'infos ici

Vue de l'arboretum de Versailles-Chèvreloup
Vue de l'arboretum de Versailles-Chèvreloup © MNHN - S. Gerbault

Jouer au petit botaniste à Versailles ou Châtenay dans un arboretum

Pour sensibiliser votre enfant à la richesse botanique, direction l’arboretum de Versailles-Chèvreloup. Partie intégrante du domaine royal de Versailles, il est géré par le Muséum national d’Histoire naturelle, qui y développe des collections complémentaires de celles du Jardin des plantes, dont il est en quelque sorte le "réservoir" en essences végétales. 2500 espèces et variétés d’arbres poussent sur ces 200 hectares en plein air.

Arboretum de Versailles-Chèvreloup, 30 route de Versailles, Rocquencourt (78) / ouvert de 10h à 17h / à partir de 25 ans : 7€, 18-25 ans : 5€, gratuit pour les moins de 18 ans

Plus d'infos ici

https://www.arboretumdeversailleschevreloup.fr/fr
Le cèdre bleu pleureur de l'Atlas de l'arboretum de la Vallée-aux-Loups
Le cèdre bleu pleureur de l'Atlas de l'arboretum de la Vallée-aux-Loups © Maxppp

A dix kilomètres du Sud de Paris, l’arboretum de la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry offre 13 hectares de promenade bucolique en contrebas de la maison de Chateaubriand. N’y manquez pas le cèdre bleu pleureur. Grâce à sa ramure qui couvre plus de 600 m2, ce spécimen spectaculaire est classé arbre remarquable au niveau national.

Arboretum de la Vallée-aux-Loups, entrée nord : 102, rue de Chateaubriand / entrée sud : 140, avenue Jean Jaurès, Châtenay-Malabry (92) / ouvert de 10h à 18h30 / accès gratuit

Plus d'infos ici

© Maxppp

Admirer les iris du parc de Bagatelle au Bois de Boulogne

Au cœur du Bois de Boulogne, le parc de Bagatelle forme l’un des quatre pôles du jardin botanique de la Ville de Paris. Né d’un pari entre le comte d’Artois et Marie-Antoinette, ce jardin horticole fut édifié en seulement soixante-quatre jours.

Parmi sa palette de couleurs, le violet ardent des iris, célébré en son temps par Van Gogh, fait vibrer le tableau de cette fin avril. En attendant le mois de mai, et l’éclosion des 1200 variétés de roses qui ornent les parterres de Bagatelle.

Parc de Bagatelle, route de Sèvres à Neuilly, Paris (XVIème) / ouvert de 9h30 à 19h / Tarif plein : 2,50 €, réduit : 1,50 €

Plus d'infos ici

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement santé société covid-19 vacances sorties et loisirs famille