Covid 19 : exit le pass sanitaire, place au pass vaccinal

Publié le Mis à jour le

Le pass vaccinal remplace désormais le pass sanitaire. Il devient obligatoire pour les personnes de plus de 16 ans qui souhaitent aller au restaurant, dans un musée ou prendre le train, sauf pour se rendre à l'hôpital ou assister à un meeting politique.

Le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi. La plupart des dispositions du projet de loi - adopté définitivement le 16 janvier par le Parlement au terme de débats houleux - ont été validées par le Conseil constitutionnel, à l'exception, en pleine campagne présidentielle, de la possibilité d'exiger un pass sanitaire lors de meetings politiques ou de se rendre dans un établissement de santé.

Pass vaccinal exigé pour les activités de loisirs

A partir de ce lundi, un test négatif ne suffit plus pour accéder aux activités de loisirs. Les plus de 16 ans doivent justifier d'un statut vaccinal contre le Covid-19 afin d'avoir accès aux activités de loisirs, restaurants et bars (sauf restauration collective), foires ou transports publics interrégionaux (avions, trains, cars).

Dans le cas des transports, une exception est prévue : pas besoin d'un pass pour "motif impérieux d'ordre familial ou de santé". Seul un test antigénique sera demandé.

Les jeunes de 12 à 15 ans restent soumis au pass sanitaire pour l'accès aux activités de loisirs, restaurants et bars, foires ou transports publics interrégionaux.

Les non-vaccinés ne peuvent pas obtenir ce nouveau sésame. Mais il pourra être activé dès la première dose de vaccin (à faire avant le 15 février) et l'engagement à recevoir la 2e dose dans un délai de 28 jours et présenter un test négatif de moins de 24 heures.

Pas besoin d'activer le pass vaccinal. Dans l'application Tous anti Covid par exemple, cela se fait automatiquement. Sur papier, il s'agit de montrer les attestations de son schéma vaccinal complet.

La levée progressive des restrictions

2 FÉVRIER

Fin du masque obligatoire en extérieur

- Fin des jauges dans les grands établissements accueillant un public assis (stades, établissements culturels, etc). Le port du masque y reste obligatoire.
- Fin de l'obligation du télétravail, qui reste toutefois "recommandé".


16 FÉVRIER

Boire un café au comptoir

- Réouverture des discothèques. 
- Reprise des concerts debout.
- Consommation à nouveau possible dans les stades, les cinémas et transports.
- Consommation debout dans les bars possible.


A PARTIR DU 21 FÉVRIER

- Possible adaptation du protocole sanitaire dans les écoles, en termes de port du masques ou de tests à réaliser.