Crue : comment mesure-t-on le niveau d'eau de la Seine ?

Mesure de graduation des crues sur le Pont d'Austerlitz, à Paris / © CC BY-SA 3.0
Mesure de graduation des crues sur le Pont d'Austerlitz, à Paris / © CC BY-SA 3.0

Mesurer une crue est une opération complexe qui se fait grâce à plusieurs milliers d'échelles graduées, dont la plus célèbre est installée au pont d'Austerlitz à Paris.

Par France 3 Ile de France / EB

Les échelles installées le long de la Seine permettent de mesurer l'intensité d'une crue, néanmoins elles ne sont pas représentative de la profondeur du fleuve. L'une de ces échelles a dépassé mardi soir le seuil des 5 mètres, elle se trouve au Pont d'Austerlitz, à Paris.

Le niveau 0 ne se trouve pas au fond de la Seine


Lorsqu'on dit que la Seine est à plus de 5,10 m (comme c'est le cas ce mercredi matin), cela ne signifie pas que le fleuve a une profondeur de 5,10 m mais que le niveau de l'eau atteint cette hauteur sur l'échelle graduée du fameux pont. Ce qu'il faut savoir c'est quen fait le niveau 0 de l'échelle ne se trouve pas au fond de la Seine, qui varie beaucoup selon les endroits. En l'absence de crue, c'est à dire en période normale, la Seine est déjà entre 1 et 2 mètres sur l'échelle d'Austerlitz.

En juin 2016, le pic de la crue avait atteint 6,10 m au Pont d'Austerlitz. Utiliser ce référent permet alors de comparer des crues entre elles : en 1982, la Seine était montée à 6,18 mètres sur cette échelle, après 7,12 mètres en 1955 et 7,32 mètres en 1924.

120 stations hydrométriques pour surveiller les inondations en Île-de-France


En France, le réseau Vigicrues, chargé de la prévision des crues et inondations, surveille 22.000 km de cours d'eau, via quelque 3.000 points de mesure automatisés dont 1.700 fournissent des données en temps réel (hauteurs, débits). La région autour de la capitale est à elle seule suivie par 120 stations hydrométriques.

A lire aussi

Sur le même sujet

La fan zone de Noisy le Grand

Les + Lus