Crue de la Seine : plusieurs portions des quais fermées à Paris

Si le niveau du fleuve continue de monter, les axes routiers le long des quais pourraient devenir impraticables, tant pour les automobilistes que les transports en commun.

La Seine en crue inonde les quais à Paris, le 3 juin 2016. (CAROLINE PAUX / CITIZENSIDE / AFP)
La Seine en crue inonde les quais à Paris, le 3 juin 2016. (CAROLINE PAUX / CITIZENSIDE / AFP)

En ce début du mois de février, le niveau de la Seine continue de grimper. Il était à 4,12m de hauteur lundi après-midi. C’est à dire une augmentation de plus d’un mètre en trois jours. La faute aux épisodes de pluie de ces derniers jours.

L’une des conséquences immédiates d’une montée des eaux du fleuve : la perturbation du trafic routier et l’impraticabilité de certaines voies, notamment les quais, et ce tant pour les automobilistes que les transports en commun. Sur ce dernier point, c’est surtout le RER C qui risque d’être impacté, lui qui longe les quais de la Seine sur une dizaine de stations. Si la crue augmente, la circulation des trains pourraient très vite être troublée. Sur Twitter, l’association "Plus de train" rappelle qu’en 2018, le RER C avait été fermé quand le niveau du fleuve atteignait 4,85m.

La mairie de Paris indique sur son site internet que plusieurs axes et lieux ont été fermés dans le centre de la capitale. Il s’agit de la partie de la voie Georges Pompidou, entre Bir Hakem et pont de Garigliano, l’Île aux Cygnes et la rive droite tronçon Tuileries – Henri IV.

 

Les élus prennent leurs précautions

Face à cette montée des eaux, certains maires franciliens prennent leurs dispositions pour éviter toute mésaventure. C’est notamment le cas de Karl Olive, maire de Poissy, dans les Yvelines (78).

Les Yvelines ont été placées en vigilance orange ce matin. La préfecture du département a également mis en garde la population contre une éventuelle crue de la rivière de l’Epte, affluent en rive droite de la Seine.

 

Prévisions

L’organe étatique de prévention des crues, Vigicrues, a placé la quasi-totalité de l’Île-de-France en vigilance jaune. Ce niveau correspond à un "risque de crue génératrice de débordements et de dommages localisés ou de montée rapide et dangereuse des eaux, nécessitant une vigilance particulière notamment dans le cas d’activités exposées et/ou saisonnière".

Le site ajoute que "le niveau de la Seine reste à la hausse. La tendance devrait se maintenir les jours suivants en fonction des pluies observées. Crue habituelle pour la saison", explique-t-il.

t

Météo France indique de son côté que le niveau de la Seine devrait continuer à monter compte tenu des épisodes de pluie prévus cette semaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
crue de la seine environnement société