Ecarté par Didier Deschamps, Adrien Rabiot “assume”, le PSG sort du silence

Adrien Rabiot, en mars 2018. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Adrien Rabiot, en mars 2018. / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Le milieu de terrain parisien Adrien Rabiot, qui n'a pas été retenu dans la liste principale des Bleus pour la prochaine Coupe du monde de football, a dit assumer son refus d'etre suppléant, après la mise en garde de Didier Deschamps mercredi. Le club de Rabiot, le PSG, est sorti de son silence. 

Par France 3 Paris IDF/ET

"Une énorme erreur." C'est ainsi que le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps avait qualifié mercredi le refus d'Adrien Rabiot d'intégrer les Bleus, en tant que remplaçant, pour la prochaine Coupe du monde de football, qui se jouera en Russie du 14 juin au 15 juillet. Une leçon du champion du monde 1998 qui n'a pas convaincu Adrien Rabiot.

Rabiot "assume"

Dans une lettre publique, le joueur du Paris Saint-Germain, âgé de 23 ans, indique assumer "toutes les conséquences" de son refus d'être remplaçant. Selon Adrien Rabiot, Didier Deschamps l'a écarté "sans aucune logique sportive". "Depuis toutes ces années, le message était clair, ce sont les performances qui ouvrent les portes de l'équipe de France", argumente-t-il dans sa lettre, diffusée par RTL.

"C'est l'équipe de France. L'équipe de France, elle est au-dessus de tout", avait déclaré Didier Deschamps lors d'une conférence de presse à Clairefontaine mercredi. En refusant l'aventure en Russie, Rabiot "se met à la faute", avait estimé le sélectionneur des Bleus.

Le PSG ne souhaite pas interférer

Vendredi soir, au tour du Paris Saint-Germain, le club d'Adrien Rabiot, de sortir de son silence... Pour ne pas dire grand-chose. Tout en prenant la défense de son joueur, "l’un des porte-drapeaux les plus brillants du système de formation" du club, "le PSG ne souhaite pas interférer" dans ce dossier.

Le club de la capitale rappelle qu'Adrien Rabiot a un lien particulier avec le club (et inversement), le joueur ayant intégré le centre de formation du PSG en 2010.

A lire aussi

Sur le même sujet

Des robots et des hommes : le nouveau centre Amazon à Brétigny

Les + Lus