paris
ile-de-france
Choisir une région

La Voix est libre - Paris-Île-de-France

Le samedi à 11 heures 30.
Logo de l'émission La Voix est libre - Paris-Île-de-France

La Voix est Libre du 4 octobre : Laura Massis reçoit le cuisinier Guy Savoy

© Bertrand Langlois/AFP Photos
© Bertrand Langlois/AFP Photos

Cette semaine, Laura Massis reçoit le chef cuisinier, trois étoiles au guide Michelin depuis 2002, l'une des références de la grande cuisine française.

Par Christian Meyze

Chaque samedi Laura Massis porte avec ses invités un autre regard sur l’actualité du Grand Paris. Tout ce qu’il faut retenir : Retour sur les évènemenents de la semaine sous le regard libre d’un parisien célèbre ; Au cœur des polémiques : le Débat du Grand Paris pose franchement et sans tabou toutes les questions qui agitent la capitale.

Ce samedi, Laura reçoit le cuisinier Guy Savoy devenu, en près de 50 ans de cuisine "haute-couture", l'un des plus respectés et admirés grands cuisiniers français. Entré en apprentissage à 15 ans chez Jean Troisgros, il côtoie Bernard Loiseau, avec qui il restera ami jusqu'à la mort de ce grand chef.
Après un début de parcours sans faute chez Lasserre puis au Lion d'Or de Genève, il prend la direction de la Barrière de Clichy, adresse alors prestigieuse, à 24 ans.
Guy Savoy va s'installer à son compte en 1980. Il a alors 27 ans et décroche sa première étoile Michelin. Sept ans plus tard, en 1987, il s'installe rue Troyon, à Paris dans le 17ème arrondisement, dans ce qui va devenir son restaurant historique et obtient immédiatement sa deuxième étoile.
Dans les années qui suivent, il ouvrira plusieurs "bistrots" à Paris. Puis en 2002, son restaurant Guy Savoy de la rue Troyon est coiffé d'une troisième étoile. Le chef a ouvert d'autres restaurant, à Las Vegas et à Singapour, mais aussi à Paris.
Il est surtout devenu l'une des références et l'un des maîtres de la cuisine française.
D'ici la fin de l'année, il doit s'installer à la Monnaie de Paris, dans le réaménagement de ce monument parisien dont les travaux ont pris beaucoup de retard.

Ensemble ils feront aussi le tour de l’actualité de la semaine.

Paul Wermus les rejoindra pour sa chronique «le portrait de l’invité». 

>> La Bande annonce>>