En Île-de-France aussi, on a des bons produits !

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF

Depuis 1964, le salon international de l'agriculture est la vitrine de l'excellence des terroirs français. Et cela comprend aussi la région parisienne. Une trentaine de producteurs locaux présentent leur travail sur le stand de l'Île-de-France. 

La campagne au pied de la Tour Eiffel : l'image n'est pas banale. Presque originale, surtout pour les visiteurs qui découvrent le salon international de l'agriculture pour la première fois.

Sur le stand de l'Île-de-France, les visiteurs franciliens, dont la plupart sont des citadins, découvrent les produits de leur région parisienne, dont l'image est trop peu souvent associée à l'agriculture. A tort ! La moitié des terres franciliennes sont en effet agricoles, et les 5.000 exploitations de la région emploient 5.000 salariés. 

Fruits et légumes, fromages, bières, miel, moutarde... En tout, plus d'une centaine de produits régionaux sont présentés. Les producteurs reviennent chaque année sur le stand de l'Île-de-France avec le même message.

Près de 700.000 visiteurs attendus cette année

"On n'est pas une même région renommée comme la Bretagne... Alors qu'en Île-de-France, on est aux portes de Paris. Et il y a plein de producteurs. C'est important de nous faire connaître", estime Marie-Noël Huro, productrice de bière.

Près de 700.000 visiteurs sont attendus pour cette année 2016 du salon international de l'agriculture.

Suivez l'actualité du salon de l'agriculture 2016
Valérie Pécresse va augmenter le budget de l'agriculture en Île-de-France
La présidente (Les Républicains) du conseil régional d'Île-de-France Valérie Pécresse a annoncé samedi que le budget de l'agriculture de la région allait "fortement augmenter".

"J'ai décidé d'augmenter de plus de 73 % le budget d'investissement pour l'agriculture et l'agroalimentaire par rapport à l'exécution réelle du budget au cours de ces deux dernières années", a-t-elle déclaré, avant de préciser qu'elle allait aussi "doubler en 2016 les aides à l'aménagement des territoires ruraux", qui passeront de six millions d'euros en 2015 à 12,5 millions d'euros en 2016.