Accident à Massy : le corps de l'ingénieur enseveli dans l'éboulement du chantier a été retrouvé

Après avoir été suspendues lundi, les recherches du corps de l'ingénieur quinquagénaire avaient repris ce vendredi.
Le corps sans vie de l'ingénieur enseveli dimanche dernier lors d’un affaissement de terrain à Massy (Essonne) a été retrouvé ce vendredi.
Le corps sans vie de l'ingénieur enseveli dimanche dernier lors d’un affaissement de terrain à Massy (Essonne) a été retrouvé ce vendredi. © SAMEER AL-DOUMY / AFP

Le corps sans vie de l'ingénieur enseveli dans l’accident de Massy (Essonne) dimanche dernier a été retrouvé ce vendredi par les agents du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) du département. Une information indiquée à l'AFP par la procureur d’Évry Caroline Nisand.

L'accident s'était produit dimanche 25 juillet sur le chantier de renouvellement des ponts SNCF et RATP de Gallardon et de Chartres, sur le réseau RER à Massy. Les recherches du corps de l'ingénieur, qui avaient dû être interrompues lundi en raison de "conditions extrêmement difficiles", avaient repris ce vendredi matin.

Un chef d'opérations de 55 ans et"père de quatre enfants"

Les réactions, en particulier du monde politique, se sont immédiatement manifestées. C’est notamment le cas du maire (Sans-étiquette) d’Évry-Courcouronnes Stéphane Beaudet, également président de l’Association des maires d’Île-de-France (AMIF) et vice-président de la région Île-de-France en charge des Transports. Sur Twitter, l’élu essonnien fait part de ses "pensées aux équipes du réseau SNCF, ainsi qu’aux proches de l’agent enseveli dimanche et dont le corps vient d’être retrouvé sans vie". Cet agent était âgé de "55 ans et était père de quatre enfants". 

La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a également réagi, partageant "la tristesse de toute la famille SNCF et de tous les proches du pilote d’opération enseveli lors du terrible effondrement de dimanche à Massy, dont le corps sans vie a été retrouvé ce matin grâce à l’engagement exemplaire des pompiers de l’Essonne".

Une information judiciaire a été ouverte pour recherche des causes de la disparition et déterminer s'il y a pu avoir des manquements. Un juge d’instruction a aussi été saisi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports