Cet article date de plus de 8 ans

Accident de Bretigny-sur Orge: le ministre des transports nomme un médiateur des victimes

Le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a annoncé la nomination d'un "coordonnateur" de l'aide aux victimes. Philippe Cèbe, haut fonctionnaire, assurera la lien entre la SNCF et les administrations dans le cadre des démarches de prise en charge des victimes de l'accident.
Quatre jours après le drame de l'accident ferroviaire de Bretigny-sur-Orge (Essonne) qui a fait six morts, le ministre des Transports Frédéric Cuvillier a annoncé aujourd'hui la nomination d'un "coordonnateur" de l'aide aux victimes. Philippe Cèbe, haut fonctionnaire, assurera la lien entre la SNCF et les administrations dans le cadre des démarches de prise en charge et d'indemnisation des victimes de l'accident, qui a fait six morts. Dix personnes sont toujours hospitalisées, dont deux dans un état jugé préoccupant.
Il devra faire le lien entre la SNCF, les administrations et les organismes privés "pour un bon aboutissement des démarches nécessaires à l'indemnisation, à la prise en charge et au soutien des victimes et de leurs familles". Les proches des victimes pourront saisir ce médiateur s'ils estiment que les mesures prises "ne correspondent pas à leurs attentes".

Dix personnes restent hospitalisés ce jour, dont deux dans un état grave, a indiqué à l'AFP la préfecture de l'Essonne. Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, doit rencontrer cet après-midi, à l'abri des caméras, le conducteur, l'agent de vente ambulante et le contrôleur du train, ainsi que le contrôleur du train croiseur, tous originaires de Limoges ou de sa région.
Les causes exactes de l'accident ne sont toujours pas établies.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident sncf