Retour à Brétigny, un mois après le drame

C'était le 12 juillet dernier. Il y a un mois, le Paris - Limoges déraillait à l'approche de la gare de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. L'accident avait fait 7 morts et des dizaines de blessés. Le dossier de la rédaction.

Le 12 août 2013 : des wagons accidentés sont dissimulés sous des bâches grises pour les besoins de l'enquête.
Le 12 août 2013 : des wagons accidentés sont dissimulés sous des bâches grises pour les besoins de l'enquête. © France 3 Paris
Le 12 juillet 2013 à 17 h 11, le Paris - Limoges déraille à l'approche de la gare de Brétigny et fait six victimes. Quelques jours plus tard, une septième victime décède des suites de ses blessures. Des dizaines de témoins sont traumatisés.

Aujourd'hui à la gare de Brétigny, une banderole en mémoire des victimes fauchées par le train et de ses passagers décédés, rappelle le drame. C'est la pire catastrophe ferroviaire depuis 25 ans, elle a suscité beaucoup d'émotion. Depuis, évidemment, les blessures ne sont toujours pas refermées notamment pour les victimes rescapées ...
>> Un témoignage recueilli par Caroline Motte et Pierre Lassus

La vétusté du réseau est au cœur de la polémique de la catastrophe ferroviaire de Brétigny. Pour déterminer les causes de l'accident, une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet d'Evry.
>> Caroline Motte fait le point sur l'enquête


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident sncf témoignage justice