• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Essonne – Un restaurateur organise un dîner de la paix en hommage à Ilan Halimi

Un dîner de la paix a été organisé par un restaurateur de Sainte-Geneviève-des-Bois en hommage à Ilan Halimi. / © France 3 Paris - Île-de-France
Un dîner de la paix a été organisé par un restaurateur de Sainte-Geneviève-des-Bois en hommage à Ilan Halimi. / © France 3 Paris - Île-de-France

Un dîner de la paix a été organisé par un restaurateur de Sainte-Geneviève-des-Bois, là même ou les arbres à la mémoire d'Ilan Halimi avaient été sciés. Le gérant, spécialisé dans la cuisine orientale, a convié les différentes communautés religieuses à venir partager un repas.

Par Marc Taubert

Le pari est réussi pour Abdelaziz Zahidi, restaurateur de Sainte-Geneviève-des-Bois. Pour ce premier dîner de la paix dont il est à l'initiative, tous les représentants des religions ont répondu présents. Au menu : couscous et fraternité. "J'ai voulu organiser ce dîner pour discuter, partager un moment sympathique, sans préjugés. C'est ça que devrait être la France", explique M. Zahidi, propriétaire du restaurant El Koutoubia.
"Chaque fois qu'il y a une occasion, y compris de travailler à de la fraternité et de l'amitié, il faut le faire, pour ne pas laisser la place à ceux qui veulent mettre de l'huile sur le feu", résume Monseigneur Michel Pansard, évêque d'Évry-Corbeil-Essonnes.
Essonne – Un restaurateur organise un dîner de la paix en hommage à Ilan Halimi
Intervenants : Abdelaziz Zahidi, propriétaire du restaurant El Koutoubia; Monseigneur Michel Pansard, évêque d'Evry-Corbeil-Essonnes; Khalil Merroun, recteur de la mosquée d'Evry-Courcouronnes; Michel Serfaty, rabbin de Ris-Orangis, président de l'Amitié judéo-musulmane de France - France 3 Paris - Île-de-France - Virginie Delahautemaison, Marie Chambrial, Yves Zysman et Stéphane Wislin
 

"Semer la paix"

Khalil Merroun et Michel Serfaty, respectivement recteur de la mosquée d'Évry-Courcouronnes et rabbin de Ris-Orangis et président de l'Amitié judéo-musulmane de France, se connaissent depuis des décennies. Ils ont fait du dialogue entre juifs et musulmans, un véritable sacerdoce.
"Nous, les hommes sensés, on a l'obligation de nous réunir, pour semer la paix", affirme Khalil Merroun. "Si nous arrivons à susciter pour le rapprochement des individus, parce qu'ils ont une couleur religieuse ou parce qu'ils n'en ont pas, et qu'ils veulent vivre d'une manière pacifique, c'est l'essentiel", espère Michel Serfaty.

Face au succès de ce premier dîner de la paix avec 135 convives, M. Zahidi espère en faire un rendez-vous annuel et peut-être, inciter d'autres restaurateurs à le suivre.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La pédiatrie de l'hôpital de Beaumont-sur-Oise ne fermera pas

Les + Lus