Fleury-Mérogis : après deux agressions de surveillants, les gardiens de prison appellent au blocage

La maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le 22 janvier 2018. / © YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP
La maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le 22 janvier 2018. / © YOAN VALAT/EPA/Newscom/MaxPPP

Un surveillant de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, a été victime d'une violente agression mercredi. Les gardiens de prison appellent au blocage de la plus grande maison d'arrêt d'Europe jeudi matin.

Par France 3 Paris IDF/ET

Après l'agression d'un premier surveillant, mardi, par étranglement, un second agent de la prison de Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, a été la cible d'une violente agression à l'arme blanche mercredi.

L'attaque a eu lieu dans le bâtiment D3, en début d'après-midi. Selon le syndicat SLP Force ouvrière, le détenu auteur de l'attaque a porté "un coup de lame très violent sur le côté droit du visage" de l'agent, à l'ouverture de la porte de la cellule. Un deuxième surveillant serait parvenu à refermer la porte de la cellule et à donner l'alerte.

Blocage de la prison

Selon le syndicat, le surveillant blessé, "dans un état grave", a été pris en charge par un médecin de l'établissement avant d'être hospitalisé.

Les surveillants pénitentiaires de l'établissement appellent au blocage de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, la plus grande d'Europe, dès six heures, jeudi matin.
Fin janvier, les agents des établissements pénitentiaires s'étaient mis en grève durant une dizaine de jours pour demander plus de moyens et plus de sécurité dans l'exercice de leur mission.

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès des agresseurs des policiers à Viry Chatillon

Les + Lus