Un mois après l'attaque aux cocktails Molotov, les policiers manifestent à Viry-Châtillon

Une manifestation de policiers le 21 octobre 2016, à Paris. / © MAXPPP
Une manifestation de policiers le 21 octobre 2016, à Paris. / © MAXPPP

Environ 250 policiers ont manifesté mardi soir à Viry-Châtillon, dans l'Essonne, là-même où une violente attaque aux cocktails Molotov avait fait quatre blessés, dont deux grave, parmi les forces de l'ordre.

Par France 3 Paris IDF (avec AFP)

Environ 250 policiers ont manifesté mardi soir à Viry-Châtillon, dans l'Essonne, là-même où une violente attaque aux cocktails Molotov avait fait quatre blessés, dont deux grave, parmi les forces de l'ordre.
Devant la mairie de la ville, les policiers soutenus par des pompiers, se sont rassemblés en silence dans la soirée, une cible accrochée dans le dos pour dénoncer la violence "continue" qu'ils subissent.

"Une montée de la violence"

Un policier du département a confié à l'AFP : "On sent une montée de la violence. Tous les jours, on est la cible des délinquants et des criminels (...) Tous les jours, des policiers sont caillassés dans les cités, sans parler des insultes verbales."

Le 8 octobre, quatre policiers avaient été la cible d'une violente agression aux cocktails Molotov, à Viry-Châtillon. Deux d'entre eux avaient avaient été grièvement brûlés. Les agresseurs n'ont pas encore été retrouvés.

Mardi, des rassemblements ont également eu lieu à Marseille, à Dijon, Béziers, Nantes et Brest. Plusieurs dizaines de policiers et pompiers ont également manifesté à Calais, Nice, Angers, Strasbourg, Mulhouse ou encore Metz. Lundi soir, une manifestation avait réuni des policiers en civil à Melun, en Seine-et-Marne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus