A Yerres, Nicolas Dupont-Aignan, soutien de Marine Le Pen, ne démissionnera pas

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Paris IDF/ET
A l'issue du premier tour de la présidentielle 2017, Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 4,7 % des votes.
A l'issue du premier tour de la présidentielle 2017, Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 4,7 % des votes. © Thomas Padilla/MAXPPP

Le député-maire de Yerres, dans l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, a indiqué son intention de ne pas "démissionner", malgré la demande des maires de son agglomération. Le président de Debout la France a annoncé son soutien à Marine Le Pen, vendredi, en vue du second tour de la présidentielle.

Une fin de non-recevoir... Le maire de Yerres, dans l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan a indiqué son intention de ne pas "démissionner" de son mandat, après son ralliement à Marine Le Pen, en vue du second tour de l'élection présidentielle. Et ce malgré la demande des maires de son agglomération Val d'Yerres-Val de Seine, dont il est le président, de le voir renoncer à son mandat. 

"Réélu trois fois"

Depuis l'annonce de son soutien, vendredi, à la candidate du Front national, le président de Debout la France est l'objet de critiques, à droite comme à gauche. Dans sa commune de Yerres, dont il est le maire depuis 1995, des habitants se sont rassemblés samedi devant l'hôtel-de-ville pour dénoncer le ralliement de leur maire à Marine Le Pen, et demander sa démission.
Ces manifestants, Nicolas Dupont-Aignan estime qu'ils sont "les idiots utiles du système", dans une interview accordée au Parisien. Le candidat de Debout la France, qui a rassemblé 4,7 % des suffrages lors du premier tour, indique assumer son choix de cette alliance avec la candidate du FN. "Moi, à la différence de la classe politique lâche et peureuse, j'ai pris ma responsabilité et je l'assume complètement", explique-t-il.
Sur France Inter, le député-maire de Yerres a mis en avant la "confiance" que lui porteraient les habitants de sa commune. "J'ai été réélu trois fois à plus de 80 %", dans cette ville de 29.000 habitants qui votait jusqu'alors pour le Parti socialiste.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.