• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Est-il possible de voir autre chose que Star Wars au cinéma ?

Une affiche de "Star Wars", aux Etats-Unis. / © FREDERIC J. BROWN / AFP
Une affiche de "Star Wars", aux Etats-Unis. / © FREDERIC J. BROWN / AFP

Ce mercredi, le septième épisode de la saga Star Wars sort dans les salles. Une sortie événement qui laisse peu de place aux autres films prévus à la même date.

Par Pierre-Olivier Chaput

# Pour Star Wars... des séances en pagaille !

Il y a quelques semaines de cela, les premières places pour Star Wars : le Réveil de la force étaient mises en vente. Elles se sont immédiatement envolées, provoquant au passage des plantages et ralentissements sur les plateformes de réservation en ligne., comme l'indique l'hebdomadaire Le Point. À cette frénésie a succédé une inquiétude de la part des fans qui ont découvert des premières séances plus complètes les unes que les autres.

Devant la cohue et cette manne potentielle, les cinémas ont opté pour une solution qui satisfera à première vue tout le monde : la multiplication des séances. C’est à un rythme effréné qu’elles se succèderont à partir de mercredi dans la quasi-totalité des cinémas. Dans les plus gros établissements, la cadence pourra atteindre un départ tous les quarts d’heure si l’on regroupe les différentes versions du film qui seront diffusées : version originale et version française, chacune en 3D ou en numérique.

LIRE aussi : Star Wars, vous ne connaissez pas ? On vous dit tout !

A la veille de la sortie, c'est plus de 500.000 places qui ont été réservées à travers la France, un record pour le territoire. Et à l'heure où nous écrivons ces lignes, des places pour les premières séances de la journée, à dix heures du matin, sont encore disponibles.

VOIR la bande annonce - Star Wars : le Réveil de la force
Star Wars : Le Réveil de la Force - Bande-annonce finale (VF)

LIRE aussi : Est-ce bien raisonnable de critiquer "Star Wars" ?


# Et si vous ne voulez pas voir Star Wars ?

Chaque mercredi, toute une série de nouveaux films débarquent dans les salles de cinéma. Le 16 décembre ne fait pas exception : La Vie très privée de Monsieur Sim, My Skinny Sister, Le Grand jeu et bien d’autres sont programmés à la même date. Seulement une inquiétude a commencé à poindre lorsque cette multiplication des séances de Star Wars a été annoncée : Le Réveil de la force  ne risque-t-il pas de supplanter toutes les autres oeuvres dont la diffusion était prévue ?
Sera-t-il possible de voir autre chose que Star Wars dans les cinémas d'Île-de-France après mercredi ?

Il y a plus de 1.000 salles réparties dans les différents cinémas de la région Île-de-France. Les cinéphiles peuvent se rassurer, il y aura bien des films garantis sans sabres laser après le mercredi 16. En fait, malgré l'attention énorme dévolue à ce premier Star Wars​ sous l'égide de Disney, les compagnies gérantes de salles ont conservé des créneaux de diffusion pour les autres films. La majorité des nouveautés de la semaine seront donc accessibles en Île-de-France sans avoir besoin du Faucon Millenium pour rejoindre un cinéma.

Et pour encore plus de variété, il y a aussi les cinémas d'art et d'essai. Leurs programmations souvent éclectiques suivent rarement les dernières sorties et les grosses machines hollywoodienes. Malgré cela, un certain nombre de salles d'art et d'essai souhaitaient diffuser le long-métrage de J.J. Abrams. Une partie de ces établissements a eu la mauvaise surprise de voir Disney refuser de leur fournir une copie du film même après le lancement d'une pétition qui a recueilli plus de 16.000 signatures.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

piquet de grève Alfortville

Les + Lus