Fair-play financier : l'UEFA va réexaminer sa décision (clémente) prononcée contre le PSG

Au siège de l'UEFA, à Lausanne, en Suisse. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE
Au siège de l'UEFA, à Lausanne, en Suisse. / © PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Après avoir prononcé une décision clémente, sans sanction, concernant les transferts du Paris Saint-Germain, l'UEFA a décidé de procéder au réexamen de sa décision, prise le 13 juin dernier, dans le cadre du fair-play financier.

Par France 3 Paris IDF/ET

En quelques lignes publiées mardi après-midi, l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, annonce sa volonté de procéder au réexamen de sa décision du 13 juin dernier relative au PSG. Dans cette décision qui concerne le fair-play financier, l'UEFA avait choisi de ne pas prendre de sanction à l'encontre du Paris Saint-Germain, malgré les importants transferts de l'été 2017.

Un réexamen de la décision

Ce mardi, l'UEFA explique que le président de l'ICFC, l'organisme de contrôle financier des clubs, a décidé de renvoyer la décision en vue d'un réexamen par la chambre de jugement. Une décision ne préjuge pas qu'une décision plus sévère sera prise, a précisé l'UEFA.
 

Le PSG toujours dans le collimateur

Le 13 juin, l'instance de contrôle financier du foot européen avait décidé de ne pas sanctionner le PSG. Dans le collimateur de l'UEFA, le club de la capitale se doit de respecter le fair-play financier. Cette règle impose aux clubs de ne pas dépenser davantage que leurs recettes propres, en vue de l'achat de joueurs.

Et c'est là que le bât blesse pour le PSG, qui a recruté Neymar l'été dernier pour 222 millions d'euros, ainsi que Kylian Mbappé, pour 135 millions d'euros, ainsi que 45 millions d'euros de bonus.
 

Le PSG a fait des efforts

Alors, revirement ou pas de l'UEFA ? Le Paris Saint-Germain a en tout cas réagi en soulignant le "nombre important de transferts ces derniers jours pour se conformer à la décision du CFBC (ICFC)". Parmi les cessions de ces derniers jours : l'Argentin Javier Pastore à l'AS Rome, pour 25 millions d'euros, l'Espagnol Yuri Berchiche pour 25 millions d'euros à l'Athletic Bilbao. En tout, une soixantaine de millions d'euros rentrés dans les caisses depuis le 13 juin. Ce qui était attendu par l'UEFA, selon diverses sources.


Quelles sanctions risque le PSG ?

Les sanctions de l'UEFA vont d'une exclusion des épreuves européennes à une amende, en passant par un encadrement des transferts ou de la masse salariale.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Essonne – Élus locaux se mobilisent pour un réaménagement de la N20

Les + Lus