Cet article date de plus de 5 ans

Florence Portelli : "Valérie Pécresse n'a pas de leçon de féminisme à recevoir"

Florence Portelli, maire LR de Taverny, était l'invité de Samedi Politique ce 16 avril. La conseillère régionale d'Ile-de-France a défendu Valérie Pécresse dans la polémique sur la suppression du pass contraception, jugeant qu'elle n'avait pas de "leçons de féminisime à recevoir" de la gauche.
"Valérie Pécresse n'a pas de leçon de féminisme à recevoir". 

Invitée de Samedi Politique, Florence Portelli, conseillère régionale LR d'Ile-de-France, est venue au secours de sa président alors que sa décision de supprimer le pass contraception suscite la colère de la gauche et des associations féministes. 

"C'est assez classique de la gauche de donner des leçons de morale. Et sur le féminisme, on n'a pas de leçons à recevoir de ces gens là"; évoquant des attaques jugées "sexistes", venant de l'entourage de Claude Bartolone pendant la campagne des régionales. 

"Ce dispositif n'était pas efficace. La gauche a face à elle en miroir son échec. Elle instrumentalise son échec pour donner des leçons de féminisme", poursuit la maire de Taverny, se fondant sur un rapport de l'IGAS

Mais Valérie Pécresse ne donne-t-elle pas des gages au représentants de "Sens Commun" qui ont été élus sur ses listes ? "Valérie Pécresse est une grande personne. Elle a son libre-arbitre. Elle ne subit aucune pression", répond Florence Portelli. 

"Valérie Pécresse sur les sujets qui concernent les femmes, je l'entends tous les jours. Elle n'a pas de leçons à recevoir", conclut l'élue du Val-d'Oise.

Valérie Pécresse n'a pas de leçon de féminisme à recevoir

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne politique polémique société