Gare à la cybercriminalité via les livraisons

La Préfecture de police a alerté ce dimanche sur Twitter sur le genre de message que vous pourriez recevoir et qui peuvent se révéler être une arnaque.
Image d'illustration d'un homme travaillant sur son ordinateur portable.
Image d'illustration d'un homme travaillant sur son ordinateur portable. © (TEK IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRARY / ABO / AFP)

Que vous soyez un habitué ou un néophyte des commandes en ligne, vous avez peut-être déjà reçu ce SMS ou cet email de la part d’un service de livraison vous informant que le transporteur a tenté de vous livrer un et vous demande le paiement. "Attention, il s’agit d’une tentative d’escroquerie à la livraison de colis", a mis en garde ce dimanche après-midi la Préfecture de police sur Twitter, usant par ailleurs d’une capture d’écran du SMS type que vous pourriez recevoir.

Ces faux SMS (ou ces faux email) sont le fait de cybercriminels. "Profitant du fait que de nombreuses personnes attendent ou envoient des colis, ils se font passer pour des sociétés de livraison parmi les plus connues pour piéger leurs victimes", explique le site du gouvernement pour la cyber-malveillance, ajoutant par ailleurs que l’objectif de ces criminels est de dérober des informations personnelles et de carte bancaire pour en faire un usage frauduleux. Cette méthode est appelée "fishing". Le site du gouvernement explique quoi faire si vous recevez ce genre de message.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
criminalité faits divers