Cet article date de plus de 5 ans

Halloween profite-t-il aux commerces ?

Avec ses citrouilles, ses morts-vivants et autres fantômes, la fête d'Halloween, célébrée le 31 octobre, est-elle encore une aubaine commerciale, dans une période un peu creuse juste avant les fêtes de fin d'années ? 
© CC BY-SA 3.0 MANSOUR DE TOTH
Importée des Etats-Unis, Halloween semblait marquer le pas en France après un démarrage en trombe à la fin des années 90. La tendance aujourd'hui serait à un regain d'intérêt pour cette fête où il est de bon ton de se faire peur

Pour les commerces, Halloween constitue un marché à ne pas négliger dans une période un peu creuse. Au coeur de ce marché, la vente de farces et attrapes dans les boutiques spécialisées. Du maquillage, de faux dentiers ou des toiles d'araignées jusqu'au costumes ... le panier d'achat oscille entre "10 et 100 euros" comme le confie une commerçante interviewée par notre équipe. Pour les maraîchers, par contre, la vente de courges d'ornement semble être passée de mode.

>>> Voici le reportage de Frédérique Hovasse et Yves Dewulf
durée de la vidéo: 01 min 44
Halloween profite-t-il aux commerces ?

En panne d'idée pour la soirée d'Halloween ? Voici quelques bons plans à Paris.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie halloween culture patrimoine