Cet article date de plus de 6 ans

Ascenseurs Otis: rassemblement à la Défense après une semaine de grève générale

Aux cris de "Otis peut et doit payer", quelques centaines de salariés en grève depuis une semaine manifestaient lundi devant le siège de l'ascensoriste à la Défense pour réclamer une hausse des salaires.
Les quelque 500 manifestants, venus de toutes les régions, se livraient à la mi-journée devant les forces de l'ordre à un concert de huées, sifflets, sirènes et puissants pétards, à quelques dizaines de mètres de la grande esplanade du quartier d'affaires de la Défense dans les Hauts-de-Seine.

"Augmentez nos salaires, pas les actionnaires", proclamait la banderole de l'intersyndicale à l'origine de la grève générale illimitée déclenchée le 8 juin. Le mouvement social avait été lancé trois jours plus tôt par le personnel d'astreinte en province pour protester contre l'absence d'augmentation générale et un projet de plan social portant sur la suppression de 170 postes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie mouvement social social grève