Elections régionales et départementales 2021 : ouverture de la vaccination aux assesseurs pour trouver des volontaires

Alors que les élections régionales et départementales vont se tenir les 20 et 27 juin dans un contexte sanitaire très particulier, les membres de bureaux de vote sont désormais prioritaires pour se faire vacciner, comme l’a détaillé le ministère de l’Intérieur dans une circulaire.

A la mairie de Rueil-Malmaison, la possibilité donnée aux membres de bureaux de vote de se faire vacciner aide à trouver des volontaires.
A la mairie de Rueil-Malmaison, la possibilité donnée aux membres de bureaux de vote de se faire vacciner aide à trouver des volontaires. © France 3 PIDF

A Rueil-Malmaison, dans les Hauts-de-Seine, les responsables des élections sont à la recherche de volontaires. Avec deux scrutins à organiser les mêmes jours, alors que les régionales et les départementales (prévues initialement en mars) ont été reportées aux 20 et 27 juin 2021 en raison de la pandémie, la municipalité doit trouver 550 personnes pour s’occuper des bureaux de vote.

Face aux craintes liées au contexte sanitaire, le ministère de l’Intérieur a détaillé dans une circulaire adressée aux élus locaux le protocole sanitaire à mettre en place : les membres de bureaux de vote deviennent prioritaires à la vaccination. Une possibilité qui aide à trouver des volontaires.

C’est un moyen de répondre peut-être à une attente

Denis Gabriel, maire adjoint aux élections à Rueil-Malmaison

"Il y a beaucoup de gens qui attendent d’être vacciner aujourd’hui, explique Denis Gabriel, maire adjoint aux élections. Ils attendent tous leur catégorie, leur jour… Là, c’est un moyen de répondre peut-être à une attente, mais aussi  de nous permettre de tenir les bureaux de vote et de pouvoir continuer le service public."

Un test négatif demandé si certains membres des bureaux de vote ne sont pas vaccinés

38 ans, pas de problème de santé… Du côté de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis), le maire adjoint Guillaume de Chauvigny, qui ne correspondait pas aux critères pour la vaccination, a ainsi reçu jeudi sa première injection. La circulaire du ministère de l’Intérieur, ainsi qu’une attestation du maire lui ont en effet permis de devenir prioritaire. Il sera président de bureau pour les élections régionales et départementales.

Neuilly-sur-Marne dispose de 20 bureaux de vote.
Neuilly-sur-Marne dispose de 20 bureaux de vote. © France 3 PIDF

Sa commune dispose de 20 bureaux de vote. Président, assesseurs, secrétaires… Au total, 200 personnes seront mobilisées pour les deux tours. Toutes sont contactées et incitées à se faire vacciner.

"C’est une recommandation, rappelle Zartoshte Bakhtiari, le maire DVD. Maintenant, effectivement, la vaccination n’est pas obligatoire. Il est préférable d’avoir des personnes vaccinées qui tiennent les bureaux de vote." Si certains membres des bureaux ne sont pas vaccinés, un test négatif de moins de 48 heures sera demandé. Le même dispositif est prévu pour le dépouillement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections politique covid-19 santé société élections régionales élections départementales