Hauts-de-Seine : “il est temps, pour les Levalloisiens, d’écrire une nouvelle page de leur histoire”

Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt pour fraude fiscale. / © Thomas SAMSON / AFP
Patrick Balkany a été condamné à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt pour fraude fiscale. / © Thomas SAMSON / AFP

Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a été condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale. Un jugement qui suscite de nombreuses réactions.

Par France 3 Paris - IDF

Alors que le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, vient d’arriver à la prison de la santé suite à l’émission d’un mandat de dépôt et à sa condamnation à quatre ans de prison ferme, les réactions de ses partisans comme de ses détracteurs ne se font pas attendre sur Twitter. 

Constance Braut, conseillère municipale à la sécurité locale à Levallois-Perret fait part de son "écoeurement et de son incompréhension" face au jugement.
Au contraire, Rodolphe Dugon, conseiller municipal indépendant à Levallois-Perret se félicite que la "justice soit passée" dans la commune.
Pour la candidate LREM aux élections municipales Maud Bregeon, "il est temps, pour les Levalloisiens, d’écrire une nouvelle page de leur histoire".
Autre candidat à la mairie de Levallois, Lias Messatfa a réagit sur franceinfo, après la condamnation de Patrick et Isabelle Balkany. "Quand on a fraudé, il est normal que l'on soit sanctionné. La sanction est dure, exemplaire, et je pense que c'est dû au fait qu'il [Patrick Balkany] soit un élu et quand on se porte au suffrage, on doit honorer la confiance que les citoyens nous donnent."

Patrick Balkany "reste maire de Levallois pour le moment"

Sur Franceinfo, David-Xavier Weiss, conseiller municipal de la majorité, souligne que malgré cette incarcération, Patrick Balkany "reste maire de Levallois pour le moment, son épouse reste première adjointe". "Il n'y a pas de vacance du pouvoir, jusqu'aux municipales en tout cas. La mairie va continuer de fonctionner normalement. Patrick Balkany reste maire de plein exercice, continue-t-il. On est prêts à continuer à fonctionner comme ça. Tout sera assuré de façon classique."

Son avocat, maître Eric Dupont-Moretti parle quant à lui "d'humiliation". "On a voulu se payer Balkany", ajoute-t-il.
"Je suis évidemment bouleversée, meurtrie, triste et inquiète pour l'homme que j'aime depuis 43 ans" a déclaré Isabelle Balkany à BFMTV. Et d'ajouter en parlant de fautes : "comme tout le monde quand nous étions jeunes élus, par ignorance etc... Nous avons toujours assumé. Mais encore faut-il que la sanction soit proportionnée à la faute."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus