Avec Noël, la curieuse mode du pull moche fait le bonheur de certains commerçants

Pour certains, Noël rime avec des pulls affriolants pour les uns, affreux pour les autres. Une mode qui viendrait du Royaume-Uni et qui fait le bonheur des commerçants qui les vendent, comme sur un marché situé à La Défense.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Au royaume du kitch et du mauvais goût, le marché de Noël tient ses belles promesses. Pléthores de babioles inutiles et de pull-over moches : avec des rênes, flocons, sapins, et pompons rouges.

"On va faire un challenge : celui qui aura le plus moche à Noël. Les enfants ont déjà tous le leur", raconte une acheteuse.

Une autre n'est pas du tout de cet avis : "Je ne crois pas que ce soit moche. À mon avis, c'est très beau et cela donne l'impression d'un vrai Noël traditionnel".

Une mode qui viendrait du Royaume-Uni. ©France 3 Paris Ile-de-France
 

Une mode venue du Royaume-Uni

Accessoire ringard qui fait fureur sur les réseaux sociaux et dans le petit monde de l'entreprise : la tradition du "ugly sweater" est anglo-saxonne.

"La reine d'Angleterre faisait son repas de Noël avec un pull moche. Puis il y a eu le film Bridget Jones qui a bien marqué les esprits et puis après, comme d'habitude, les Américains ont copié les Anglais. Maintenant les Français s'y mettent", raconte Claudette Dellac, une commerçante.

En synthétique, qui gratouille, l'enfiler c'est le ridicule assuré, et c'est cela qui plaît. Une mode, à laquelle on n'est pas forcé de succomber, même quand on a gardé son âme d'enfant.