Quatrième nuit de tensions dans les Hauts-de-Seine malgré l'appel au calme du motard blessé samedi dernier

Publié le Mis à jour le
Écrit par EH avec AFP
Nouvelle nuit de tensions dans certains quartiers des Hauts de-Seine
Nouvelle nuit de tensions dans certains quartiers des Hauts de-Seine © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

"Restez chez vous". Malgré l'appel au calme lancé par le motard blessé lors d'un accident avec un véhicule de police samedi dernier, des tensions ont une nouvelle fois éclaté cette nuit à Villeneuve-La-Garenne, Nanterre et Clichy-la-Garenne. Une école a été partiellement incendiée à Gennevilliers.

Poubelles et voitures incendiées, tirs de feux d'artifices, jets d'objets, abribus brisés. Pour la quatrième nuit d'affilée, des tensions ont éclaté dans des quartiers de la banlieue parisienne à la suite de l’accident d’un motard impliquant un véhicule de police à Villeneuve-la-Garenne samedi dernier, le 18 avril. Cette nuit, des affrontements se sont déroulés à Villeneuve-La-Garenne, Nanterre et Clichy-la-Garenne. La police a été visée par des tirs de feux d'artifices "lors d'incidents sporadiques" selon la préfecture des Hauts-de-Seine. Pour cette nouvelle nuit de tensions, "les incidents ont été globalement de plus faible intensité par rapport aux nuits précédentes", a indiqué la préfecture. La nuit a également été tendue dans certains quartiers de Seine-Saint-Denis à  Aulnay-sous-Bois et Montreuil.

Au cours de cette quatrième nuit d'incidentsette nuit, la police a interpellé neuf personnes et n'a signalé aucun blessé. 

L'appel au calme du jeune motard blessé

 

 La justice sera bien faite

Le jeune homme grièvement blessé à la jambe samedi 18 avril alors qu'il circulait en deux roues sans casque a lancé un appel au calme depuis son lit d'hôpital. "J'ai appris qu'il y avait des cassages. Vous avez cassé des voitures, brûlé des voitures. Je vous demande de rentrer chez vous, de vous calmer. La justice, elle sera bien faite", a t-il déclaré hier soir dans une vidéo filmé par son avocat. Il a porté plainte et l'IGPN est saisie de l'affaire. Selon lui les forces de l'ordre ont ouvert la porte de la voiture de police délibérement au moment de son passage. Une version contestée par la police.

L'accident qui a eu lieu samedi soir dans le centre ville de Villeneuve-la Garenne en plein confinement, a rapidement enflammé les réseaux sociaux, alimentés par des vidéos de témoins dénonçant une "bavure" policière, et provoqué des échauffourées dans la ville le soir-même. 

Une école maternelle endommagée par un incendie

A Gennevilliers, l'école maternelle Paul Langevin a été légèrement incendiée mais le feu a été rapidement maîtrisé. "Le bureau de la directrice a été détruit et deux salles ont été endommagées", a indiqué la préfecture. L'incendie, dont les circonstances restent encore floues, a eu lieu "en dehors de la zone des violences urbaines", a-t-elle précisé.

Selon une policière, l'incendie "d'origine volontaire" a débuté vers 23 heures 35 dans le bureau de la directrice de l'établissement avant de se propager dans d'autres salles du bâtiment. "Un ou plusieurs individus se sont introduits dans l'établissement, avant le début de l'incendie. Le laboratoire central de la préfecture de police de Paris a réalisé des prélèvements sur place", a indiqué la source policière.


   

 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.