Transat Jacques Vabre : victoire de Gilles Lamiré et Antoine Carpentier, les duos franciliens attendus ce week-end

L'Imoca Newrest-Art&Fenêtres du duo Amédéo/Eric Péron / © Reportersdularge
L'Imoca Newrest-Art&Fenêtres du duo Amédéo/Eric Péron / © Reportersdularge

Gilles Lamiré et Antoine Carpentier, à bord du Multi50 Groupe GCA - Mille et un sourires, ont remporté la 14e édition de la Transat Jacques Vabre. Sur les Imoca, les duos Fabrice Amédeo/Eric Péron et Stéphane Le Diraison/François Guiffant devraient atteindre Salvador de Bahia ce week-end.

Par France 3 Paris IDF / VP

La ligne d'arrivée a donc été franchie à 05H49 heure française (01H49 heure locale). Gilles Lamiré et Antoine Carpentier étaient à la barre d'un des bateaux les plus performants de la classe des Multi50, le multicoque Groupe GCA - Mille et un sourires cosntruit en 2009, déjà vainqueur de la Route du Rhum et de trois TJV.
Leur traversée du Havre jusqu'à Salvador de Bahia aura duré 11 jours, 16 heures, 34 minutes et 41 secondes.
 

 


Les deux duos franciliens, à bord de leurs Imoca, attendus ce week-end 

Hier, Fabrice Amedeo et Eric Péron étaient toujours dans les filets de la zone de convergence intertropicale le Pot-au-Noir. Ils ont du affronter une alternance de grains, de phases sans vent et de pluies torrentielles. La navigation se décline alors en mode « roulette russe », auquel s’ajoute une panne de la commande électrique du vérin de quille. Les marins de Newrest – Art & Fenêtres ont dû prendre le relais manuellement et pomper pour donner le bon angle à la quille en fonction des risées.

Mais ce vendredi matin aux dernières nouvelles, le duo doit affronter un nouvel obstacle.
 

Pourtant tout semblait bien parti après une nuit difficile...
 

Stéphane Le Diraison et son coéquipier François Guiffant à bord du Times for Oceans ont eu eux aussi quelques difficulté à passer la zone du Pot-au-Noir. 
 

 

Loin devant les deux équipages franciliens le duo Charlie Dalin et Yann Eliès sur Apivia continuent d'accroître son avancz. Au pointage de 9h, dans la catégorie des 18 mètres, il fonçait à 18 noeuds vers la pointe de Recife, à 680 milles nautiques de la baie de tous les Saints.  Leur arrivée pourrait intervenir dès dimanche matin, selon les organisateurs de la course.

 

Sur le même sujet

Les + Lus