Un détenu de la maison d'arrêt de Nanterre retrouvé mort dans sa cellule

Un détenu de 74 ans de la maison d'arrêt de Nanterre dans les Hauts-de-Seine a été retrouvé lundi, mort dans sa cellule après un probable suicide.

Le détenu, un homme de 74 ans, s'est pendu. Il a laissé un mot dans sa cellule, selon une source du dossier. Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte, a indiqué le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP. Le détenu était "en détention provisoire dans le cadre d'un dossier d'instruction en cours", a précisé le parquet.

Le centre pénitentiaire de Nanterre accueillait 967 personnes pour 597 places au 1er avril, soit un taux d'occupation de 162%. En décembre dernier, la justice avait ordonné au ministère et à l'administration pénitentiaire de prendre huit mesures immédiates pour améliorer la détention dans cet établissement.
Malgré cela, l'observatoire international des prisons et plusieurs organisations d'avocats ont à nouveau saisi au début du mois la justice pour mettre fin à "l'état d'indignité permanent et endémique" et à la "surpopulation chronique alarmante" de la prison de Nanterre.

Avec AFP

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité