Villeneuve-la-Garenne : l'automobiliste impliqué dans la course-poursuite condamné

© Fred de Noyelle/Godong/picture alliance /Newscom/MaxPPP
© Fred de Noyelle/Godong/picture alliance /Newscom/MaxPPP

Le conducteur qui s'était engagé dans une course-poursuite avec la police vendredi 26 janvier à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), a été condamné ce mardi à 30 mois de prison.

Par CM/AFP

L'homme, âgé de 25 ans, avait tenté d'échapper à un contrôle vendredi vers 15H30 sur l'A86, roulant, selon les motards de la police, à "plus de 160 km/h" et donnant un "coup de volant" vers l'un d'entre eux, ce que le jeune homme conteste.

Le prévenu, qui n'a pas le permis de conduire et a déjà été condamné à plusieurs reprises, a déclaré à l'audience avoir eu "peur de retourner en prison" en voyant les gyrophares, et a reconnu avoir eu une conduite "très dangereuse".
Après dix kilomètres de course-poursuite, il était sorti de l'autoroute à Villeneuve-la-Garenne. Bloqué par la circulation, il avait abandonné sa voiture pour fuir avant d'être interpellé.

Il a été condamné en comparution immédiate pour "conduite sans permis en récidive", "refus d'obtempérer", "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique" et "transport de stupéfiant en récidive".

Une séquence controversée ensuite

La suite des faits, omniprésente à l'audience, fait toujours l'objet d'une enquête préliminaire : le passager et ami du prévenu, laissé seul dans la voiture, s'est emparé du volant et a tenté de s'enfuir. Un motard de la police a alors tiré à dix reprises, le blessant de deux balles.

Selon la version du policier, le conducteur, 19 ans, a foncé sur lui avec le véhicule. Mais une vidéo, présentée comme filmée ce jour-là et largement partagée sur les réseaux sociaux, montre le véhicule faisant un écart pour éviter le policier et s'enfuir.
Après la diffusion de cette vidéo, des violences éparses avaient secoué le quartier de la Caravelle à Villeneuve-la-Garenne.

L'avocat du jeune homme a indiqué son intention de porter plainte pour "tentative de meurtre".

A lire aussi

Sur le même sujet

SERIE - L'institut Pasteur attire de nombreux chercheurs étrangers

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés