Île-de-France : le top 5 des entreprises qui recrutent

Baisse du chômage, hausse du nombre de créations d'entreprises, projets d'envergure, comme le "Grand Paris" ou encore les JO de 2024... L'Île-de-France profite d'un élan national et régional en matière d'emploi. Le top 5 des entreprises qui recrutent département par département.
© AFP
Plus de 141.000 entreprises créées en 2017 en Île-de-France, soit une hausse de 5,5 % par rapport à l'an dernier. Des entreprises et micro-entreprises de plus en plus solides, puisque le nombre de sociétés qui mettent la clé sous la porte baisse en même temps. L'Île-de-France ne s'est pas aussi bien portée depuis bien longtemps en termes d'économie.
Autre fait remarquable, la région francilienne se montre légèrement plus dynamique que la moyenne nationale en matière de créations d’emplois. L'INSEE constate plus particulièrement une reprise des embauches bien plus forte qu’ailleurs en France dans le domaine de la construction. 

Top 5 des entreprises qui recrutent

durée de la vidéo: 00 min 11
.
Les départements franciliens sont les plus dynamiques. L’emploi salarié progresse partout. Il est particulièrement dynamique en Seine-et-Marne (+ 3,5 % au 3ème trimestre 2017 comparé au 3ème trimestre 2016), à Paris (+ 2,4 %) et dans le Val-d’Oise (+ 2,3 %). Cette hausse est plus modérée dans les Yvelines (+ 0,3 %).
Les secteurs qui ont le vent en poupe : hormis le bâtiment, le secteur des services aux entreprises reste un gros pourvoyeur d’emplois (7.800 emplois en plus au cours du dernier trimestre 2017). Les secteurs de l’hébergement et de la restauration ont également beaucoup recruté (2.500 postes entre juillet en septembre), tout comme le domaine de la communication. Petit bémol pour l’industrie, à l’exception de la fabrication d’équipements électriques/électroniques ou de machines qui, elle, enregistre une baisse.

Les secteurs d'avenir d'ici à 2030 :
- Le conseil et l'assistance aux entreprises : comptabilité, activités informatiques, publicité ;
- Les services opérationnels liés au développement des industries de haute technologie  : sécurité, nettoyage, intérim ;
- La construction ;
- La santé, l'action sociale et les services à la personne ;
- Les activités culturelles et sportive ;
- Les activités financières ;
- L’éducation ;
- La distribution ;
- Les transports.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apprentissage éducation société économie emploi