Ils avaient vendu leur fille et exploitaient leurs autres enfants. Un couple roumain arrêté

© France 3 Paris
© France 3 Paris

Un couple de Roumains qui contraignait ses enfants et petits-enfants à voler et mendier à Paris et qui avait vendu sa fille à un cousin, a été interpellé en
Seine-Saint-Denis

Par Christian Meyze

L'affaire a commencé en mars dernier par le signalement à la police d'enfants d'un couple, un garçon de 11 ans et une fille de 14 ans, mais aussi des petits enfants de ce couple, un garçon de 12 ans et deux filles de 13 et 7 ans. Ce signalement administratif est lié au fait qu'il a été constaté que ces enfants sont poussés par la violence à voler et à mendier dans le métro et dans les zones touristiques.

Conséquence de ce signalement : les enfants sont alors placés en foyers par les service de l'aide sociale à l'enfance. Mais ils s'enfuient. Cependant, avant de prendre la fuite, le garçon de 11 ans a tout de même eu le temps de raconter aux policiers de la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris que depuis son arrivée en France en 2014, il est contraint de voler des téléphones portables et de mendier.


Vendue à un cousin

Puis, un peu plus tard, la soeur de 14 ans revient se mettre sous la protection du foyer car ses parents veulent la marier de force en Roumanie. L'enquête révélera que les parents l'ont vendue 10.000 euros à un cousin pour qu'il l'épouse. Elle confirme les déclarations de son jeune frère et ajoute que la plus petite, âgée de 7 ans, était "en observation",  autrement dit en "apprentissage".

Le couple, d'une cinquantaine d'années, qui logeait dans un camp de la Courneuve (Seine-Saint-Denis) a été interpellé mardi 22 mai à Saint-Denis. Deux autres couples, les parents des petits-enfants, également impliqués sont repartis en Roumanie.

L'enquête menée avec des agents de liaison roumains, révèle que le couple a envoyé entre janvier 2016 et janvier 2017, 65.000 euros en Roumanie où ils ont notamment acheté des biens immobiliers.

Sur le même sujet

Essonne – Élus locaux se mobilisent pour un réaménagement de la N20

Les + Lus