3 jeunes écroués, 5 sous contrôle judiciaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par EB avec AFP

Trois jeunes hommes ont été écroués lundi soir et cinq autres placés sous contrôle judiciaire, dont le père d'une fillette blessée, après des échauffourées samedi à La Verrière (Yvelines).

Le procureur de la République de Versailles, Vincent Lesclous, avait annoncé lundi l'ouverture d'une information judiciaire après ces incidents ayant opposé samedi des habitants du quartier du Bois de l'étang et des policiers.

Une enquête administrative confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) est également en cours. Lors de ces violences, une fillette de 18 mois et cinq policiers ont été légèrement blessés. Sept personnes avaient été placées en garde à vue samedi et le père de la fillette avait été interpellé lundi. Ces huit personnes, âgées entre 18 et 38 ans, ont été mises en examen lundi en fin de journée, conformément aux réquisitions du parquet.

Le parquet avait requis la mise en examen des sept premiers pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique", "rébellion" ou encore "dégradation de véhicule de police". Quant au père de la fillette blessée, le procureur avait estimé qu'il devait "s'expliquer sur le fait qu'il s'est maintenu dans le groupe" des fauteurs de trouble "avec sa fillette dans les bras", encourant une mise en examen notamment pour "mise en danger d'un mineur". "La police lui impute une série d'outrages et de provocations", avait-il poursuivi.

Samedi en fin d'après-midi, dans le quartier du Bois de l'étang, une patrouille de police a été la cible d'un jet de projectile. Deux jeunes hommes se seraient interposés et des incidents auraient éclaté quand l'auteur présumé a été interpellé, selon M. Lesclous. Les policiers ont alors dû appeler des renforts, a dit le procureur de la République de Versailles, décrivant une "scène confuse" avec "différents affrontements par petits groupes". Lors des échauffourées, les policiers ont utilisé des lanceurs de balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes