Profanation d'une stèle à Grigny

Une stèle commémorant la fin de la guerre d'Algérie a été profanée à Grigny (Essonne)

video title

Profanation de la stèle à Grigny.

Profanation de la stèle à Grigny.

Une stèle commémorant la fin des combats en Algérie a été profanée à Grigny dans Essonne dans la nuit de vendredi à samedi. Les mots "Allah Akbar" ont été écrits dessus et une plaque a été brisée.

Une insulte à la mémoire des soldats morts pour la France soulignent le gouvernement et la Fédération nationale des Anciens combattants en Algérie qui a décidé de porter plainte.

"Alors que l'année 2012 est celle du 50e anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie, cette profanation démontre la nécessité d'œuvrer plus que jamais à l'apaisement des mémoires encore meurtries de ce conflit", a indiqué M. Laffineur, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, en "appelant chacun à la pondération ainsi qu'au respect des souffrances de toutes les victimes de cette page tragique".

Le comité FNACA (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie) de Grigny est profondément choqué par cette profanation mais maintient la commémoration du 50ième anniversaire de la fin de la guerre d'Algérie qui se déroulera à partir de 18h15 à Grigny, place du 19 mars 1962.

Fin de la guerre d'Algérie et les accords d'Evian

>>A Paris, une cérémonie d'hommage aux militaires parisiens morts pour la France s'est déroulée, ce lundi matin, en présence du maire de Paris.

>>Les accords d'Evian ont été signés à Evian le 18 mars 1962 entre l'Etat Français et le FLN durant la guerre d'Algérie. Retour en images sur la signature de ces accords.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité