Une minute de silence en mémoire des victimes

4 personnes dont 3 enfants sont morts lors d'une fusillade devant le collège-lycée juif Ozar-Hatorah à Toulouse.

video title

Interview de Dov Lellouche, rabin à Paris.

Dov Lellouche est rabin dans le 12 arron dissement de Paris. Il est le père d'un enfant scolarisé au collège-lycée juif Ozar-Hatorah à Toulouse.

Un professeur et trois enfants ont été tués lundi 19 mars devant un collège-lycée juif de Toulouse (Haute-Garonne) par un tireur à moto ou à scooter. Un autre enfant a été grièvement blessé. Le président de la République a appelé à respecter une minute de silence dans tous les établissements scolaires demain à 11 heures en hommage aux victimes.

Un homme a ouvert le feu, lundi 19 mars vers 8h10, sur les personnes qui se trouvaient devant le collège-lycée Ozar-Hatorah, dans le quartier de la Roseraie, à Toulouse. Elles attendaient le passage du ramassage scolaire pour l'école juive Gan Rachi. Le bilan est actuellement de quatre morts et un blessé grave. Les personnes tuées sont un enseignant en religion de 30 ans, ses enfants de 6 et 3 ans, et un autre enfant de 10 ans.

Selon les témoignages recueillis sur place et d'après le procureur, l'auteur présumé des coups de feu était à moto ou à scooter. Il a pris la fuite après avoir ouvert le feu avec deux armes : une de calibre 9 mm à l'extérieur de l'établissement, qui se serait enrayée, puis une de 11.43 à l'intérieur du collège. 

La minute de silence annoncée par Nicolas Sarkozy à la mémoire des victimes de la fusillade de Toulouse aura lieu mardi à 11h00 précises dans tous les établissements scolaires du pays, a précisé lundi le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel.
 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité