• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La boxe francilienne brille lors de ces JO

La boxeuse Sarah Ourahmoune lors de sa première victoire dans ces Jeux contre la Marocaine Zohra Ez Zahraoui. / © Yuri Cortez, AFP
La boxeuse Sarah Ourahmoune lors de sa première victoire dans ces Jeux contre la Marocaine Zohra Ez Zahraoui. / © Yuri Cortez, AFP

La boxe, c'est la bonne surprise des JO 2016. La France n'avait jamais obtenu autant de médailles lors des éditions précédentes. Ce succès est dû notamment aux athlètes franciliens.

Par France 3 Ile de France

Souleymane Cissokho s’est incliné, lundi, en demi-finales face au Kazakh Daniyar Yeleussinov mais décroche la médaille de bronze. Plusieurs autres médailles sont d’ores et déjà assurées, grâce à la qualification notamment pour les demies d' Estelle Mossely (- 60 kg) et de Tony Yoka (+91kg). Il s’agit d’ores et déjà de la plus belle moisson olympique pour la France, devant Anvers (1920) et Pékin (2008).

© MaxPPP
© MaxPPP

Estelle Mossely


La boxeuse du Red Star Club Champigny (94) est qualifiée pour la demi-finale, elle est assurée d'une médaille de bronze. Estelle Mossely, championne du monde des poids légers (-60kg) affrontera la russe Anastasia Belyakova mercredi à 19h15. 

Le boxeur de Bagnolet Souleymane Cissokho (à gauche), lors de la demi-finale de boxe des moins de 69 kilos, aux Jeux olympiques de Rio. / © VALDRIN XHEMAJ/EPA/MaxPPP
Le boxeur de Bagnolet Souleymane Cissokho (à gauche), lors de la demi-finale de boxe des moins de 69 kilos, aux Jeux olympiques de Rio. / © VALDRIN XHEMAJ/EPA/MaxPPP

Souleymane Cissokho


En demi-finales des moins de 69 kilos, le boxeur a décroché la médaille de bronze, suite à un coup de tête involontaire infligé à son adversaire. Le boxeur de Bagnolet (93) est le premier à avoir décroché une médaille de la boxe française à Rio. 
Cissokho est aussi le capitaine de l’équipe de France. Malgré sa défaite et la fin de son tournoi, il prend son rôle très au sérieux : « Je suis encore dans la compétition. Il y a encore plein de chances de médailles françaises et on va se tirer vers le haut. »


© Yuri CORTEZ / AFP
© Yuri CORTEZ / AFP

Sarah Ourahmoune 


Licenciée du club d'Aubervilliers (93) pour les moins de 51kg. Sarah Ourahmoune se qualifiera pour les demi-finales si elle remporte son combat ce mardi à 3 heures du matin, heure française. La jeune sportive de 34 ans affrontera ce soir la Kazakh Zhaina Sherkerbekova. Championne du monde en 2003, trois fois championne de l’Union européenne, dix fois championne de France, Sarah Ourahmoune peut espérer aller encore beaucoup plus loin et pourquoi pas décrocher l’or.


Tony Yoka


Le boxeur français du club des Mureaux (78) évolue dans la catégorie +91 kg. Ce mardi à 17h45 pour les quarts de finale, il a battu le Jordanien Hussein Iashaish, vainqueur du Roumain Mihai Nistor, sur décision des juges (2-1). Cette victoire lui garantit, au minimum une médaille de bronze aux Jeux.



A lire aussi

Sur le même sujet

A Paris, des habitants sont formés pour éradiquer la présence de rats

Les + Lus