La Fédération Française de Tennis précise les conditions d’organisation pour la prochaine édition de Roland-Garros

La Fédération Française de Tennis a précisé ce mercredi les conditions d’organisation de la prochaine édition de Roland-Garros qui débute le 30 mai prochain. 

Vers un retour du public à Roland-Garros
Vers un retour du public à Roland-Garros © CHRISTOPHE SIMON / AFP

La FFT a détaillé les mesures sanitaires qui seront adoptées lors des Internationaux de France qui se tiendront à Paris du 30 mai au 13 juin à Paris. En terme de jauge de spectateurs, l’ensemble des courts pourra accueillir jusqu’au 8 juin 5 388 spectateurs et la présentation du pass sanitaire sera obligatoire pour assister aux matchs. Les restrictions du nombre de spectateurs seront allégées à partir du 9 juin puisque le complexe pourra contenir 13 146 personnes à partir de cette date. 

Le tournoi, initialement censé débuter le 24 juin a été décalé d’une semaine afin de  "maximiser la possibilité de jouer devant le plus grand public possible"  a annoncé Gilles Morreton président de la Fédération Française de Tennis lors d’une conférence de presse ce mercredi.

Les sessions de soirée accueilleront du public à partir du 9 juin

La grande nouveauté du tournoi, cette année, concerne les sessions de soirée qui se tiendront sur le court central Phillipe-Chatrier qui peut désormais être couvert pour permettre la tenue de matchs en soirée. Ces sessions n’accueilleront pas de public du 31 mai au 9 juin afin de respecter le couvre-feu qui entrera en vigueur à partir de 21 h. 

En revanche, à partir du 9 juin, le couvre-feu sera décalé à 23 h et les sessions de soirée accueilleront jusqu’à 5 000 personnes. Pour cette première avec du public, l’heure de démarrage de la session sera décalée à 20 h et le public assistera à un quart de finale du tournoi messieurs.               

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tennis sport roland-garros