• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le PSG doit finir en beauté

© Thomas Samson/AFP Photos
© Thomas Samson/AFP Photos

Méconnaissable lors des quarts de finale de la Ligue des Champions perdus face aux Anglais de Manchester City (3-2 en score cumulé), le Paris-Saint-Germain a toujours la possibilité de réaliser une saison exceptionnelle pour la deuxième année consécutive.

Par Yacine Belbouab avec JP Lemaire

Tragique. Le mot est fort, mais il reflète l’épisode de la semaine du Paris-Saint-Germain, éliminé par une équipe supposée plus faible dans cette Coupe d’Europe. Il faut dire que tout au long de cette saison, la forme des joueurs parisiens a permis à ses supporters d’entrevoir une première qualification dans le dernier carré de la compétition, voire un exploit en allant soulever le trophée dans le mythique stade milanais de San Siro, le 28 mai prochain.

La baisse de forme étonnante des joueurs franciliens durant ces deux matchs face aux Skyblues est certainement la cause principale de leur non-qualification. Leur jeu ne paraissait plus aussi fluide que lors des mois précédents. En revanche, les absences de Verratti et Pastore (blessures) additionnées à celles de David Luiz et Matuidi (suspensions) au match retour ont clairement diminué la qualité de jeu du PSG, mais la motivation attendue n’était pas non plus au rendez-vous. En revanche, le retour de blessure de Pastore, au milieu de terrain, laisse entrevoir une amélioration dans le jeu des Parisiens pour la suite de la saison.

Et pourtant, les joueurs parisiens doivent absolument retrouver leur motivation pour la suite de la saison sur le territoire hexagonal. Déjà sacré Champion de France depuis la 30ème  journée de championnat, les Parisiens devront se remettre dans le bain de la Ligue 1, en accueillant Caen en Parc des Princes, dès ce samedi. Défait en Europe et désormais en perte de confiance, le PSG doit prouver qu’il est bel et bien le Roi de France en dominant ses adversaires français et en atteignant ses deux derniers objectifs de cette fin de saison. Et ça continuera mardi prochain avec un déplacement périlleux sur la pelouse synthétique du Stade du Moustoir de Lorient, pour le compte des demi-finales de la Coupe de France. Sportivement et économiquement supérieur aux autres clubs de Ligue 1, Paris doit imposer sa suprématie sur le territoire français et réaliser un sans faute en cette fin de saison. Par la suite, ils défieront Lille, au Stade de France pour la finale de la Coupe de la Ligue. Ainsi, ils espèrent remporter un deuxième titre cette saison.

S’imposer dans les trois compétitions nationales (Championnat, Coupe de la Ligue et Coupe de France), c’était l’objectif du début de saison, en plus d’une qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Les trois premiers peuvent toujours être atteints tandis que le PSG à mis fin à son rêve européen. Ibrahimovic, David Luiz, Thiago Motta, Di Maria et consort, tellement irrésistibles depuis le début de saison, n’ont plus qu’à élever leur niveau de jeu afin de réaliser un parcours parfait jusqu’à la fin de la saison. L’idée, en tout cas, des dirigeants qataris et le désir des supporters parisiens visent à terminer la saison sur une victoire finale en Coupe de France face à l’éternel rival de l’Olympique de Marseille, également qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France.

Les Parisiens ont les qualités individuelles et collectives pour réussir cette fin de saison, qui peut tout de même être réussie malgré la désillusion en Ligue des Champions. En effet, seule l’équipe du Paris-Saint-Germain, de la saison dernière, avait réalisé l’exploit de gagner tous les trophées nationaux, en France. La motivation et l’envie doit venir des jeunes du Paris-Saint-Germain. En vue de la saison prochaine, il est peut être temps de laisser la place aux Marquinhos, Verratti, Pastore, Lucas et compagnie. Leur engagement sera certainement déterminant pour finir cette saison en beauté. Un énorme chantier attendra ensuite le club parisien lors du mercato estival à commencer peut-être par de nombreux départs, au sein de l’effectif, du staff et de la direction…

Sur le même sujet

Série Musée de la Libération 4/4

Les + Lus