La Régie autonome des transports parisiens (RATP) et Île-de-France Mobilités (IDFM) ont annoncé que le prix du ticket de bus s'élèvera à 5 euros pendant la période des Jeux olympiques. Une annonce qui fait réagir les usagers et les syndicats.

Sur la place de la Concorde, nombreux sont les touristes et les Franciliens à attendre le bus… Une habitude qu'ils pourraient bien perdre pendant les Jeux olympiques et paralympiques. " Augmenter les prix, oui, mais sans pour autant exagérer. Soyez juste, et traitez bien les touristes", plaisante un Américain. 
" C'est une violation de l'égalité des gens devant le service public, qu'ils soient français ou étrangers" déplore un Parisien. Car pendant la période des jeux, le ticket des bus vendu à bord des autobus parisiens s'élèvera à 5 euros, soit 2 fois plus que le tarif habituel.

Au guichet ou en ligne, le ticket coûtera 4 euros, moins cher que dans le bus, mais toujours trop cher selon les syndicats. " Ce sont des tickets sans correspondance. S'il y a un problème sur la ligne de bus, on sera obligé de faire descendre les usagers qui devront payer 5 euros de plus pour prendre un autre bus", craint Ahmed Berrahal, conducteur de bus et délégué du personnel pour la CGT-RATP.

15% d'offre de bus en plus pendant les Jeux olympiques 

De son côté, IDFM assume ces augmentations de tarifs. Car le flux exceptionnel de spectateurs devrait couter 250 millions d'euros en plus à l'autorité organisatrice des transports. " Il y aura une tarification spéciale pendant les JO pour que les franciliens ne paient pas le surcout des JO. Pendant les JO on va mettre 15% d'offre en plus pour pouvoir transporter les touristes des JO", explique Grégoire de Lasteyrie, vice-président d'IDFM. 

Le billet de train ou RER hors de Paris va lui passer à 6 euros l'unité, tandis que les tickets de bus pour se rendre à Roissy ou Orly seront majorés à 16 euros. Le prix des forfaits reste inchangé pour les porteurs d'un passe Navigo annuel, mensuel, Imagine R, Améthyste, ainsi que les bénéficiaires des tarifs sociaux, soit 5 millions d'usagers. Les porteurs du passe Liberté+ (avec les trajets facturés à la fin du mois) continueront aussi à payer leurs tickets à l'unité 1,73 euro pendant les JO.

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Reportage Anaëlle Blanchard et Pierre-Julien Quiers ©Anaëlle Blanchard / Pierre-Julien Quiers

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité