Loi travail : les syndicats demandent à manifester, la préfecture réclame un "rassemblement statique"

Les syndicats anti-loi travail ont demandé l'autorisation de manifester jeudi, 24 juin à Paris entre Bastille et Nation. La préfecture de police de Paris leur a répondu qu'elle veut "un rassemblement statique en lieu et place de leur itinéraire déclaré".

Les syndicats anti-loi travail ont demandé l'autorisation de manifester jeudi 24 juin à Paris entre Bastille et Nation.
La demande officielle a été faite jeudi soir, 16 juin, de la part des sept organisations syndicales qui composent l'intersyndicale régionale. "Nous avons pris la précaution de faire un parcours court permettant d'assurer la plus grande sécurité possible", précise Pascal Joly, secrétaire général de l'urif-CGT.

Mais la préfecture de police de Paris vient de leur répondre qu'elle demande "un rassemblement statique en lieu et place de l'itinéraire déclaré". "Les organisateurs viennent d'en être avisés", a indiqué la préfecture.
Depuis plusieurs jours, le gouvernement laisse planer la menace d'interdire les prochaines manifestations, prévues jeudi et le 28 juin, après les violences survenues lors du défilé parisien du 14 juin.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité