Michel Legrand est dans “Un soir à Paris”

© Jean-Laurent Serra/France3 Paris
© Jean-Laurent Serra/France3 Paris

Ecouter Michel Legrand au piano, dresser des ragondins ou encore rire sur les chansons de Claude Nougaro, Jean-Laurent Serra vous emmène Un Soir à Paris.

Par Christian Meyze

Souvenez-vous des Parapluies de Cherbourg, des Demoiselles de Rochefort, d’Un été 42 mais aussi du James Bond « Jamais plus jamais ». C’est bien simple, Michel Legrand a composé environ 250 musiques pour le cinéma, sans compter ses chansons. C’est dire ! Un véritable catalogue populaire devenu patrimoine national.

Alors imaginez, lorsque Michel Legrand vous reçoit chez lui à la campagne et qu’il vous offre une séance au piano, l’instant est magique et restera gravé dans notre mémoire.  Dès que ses doigts glissent sur le clavier, les émotions grandissent. Les souvenirs affluent, note après note.

A 84 ans, Michel Legrand se lance un nouveau défi : jouer comme un concertiste, seul au piano. Sur la scène du théâtre du rond-point, il jouera une sélection de ses plus grands morceaux et échangera avec le public. A la fin du concert, un journaliste sera là pour animer un débat avec les spectateurs dans la salle. De quoi revenir sur sa carrière, ses trois oscars et ses cinq Grammy Awards. Un moment privilégié vivement conseillé.
Michel Legrand, le 16 janvier au Théâtre du Rond-Point. Paris 8ème
En savoir plus : http://www.theatredurondpoint.fr/spectacle/michel-legrand-recital-piano-solo/
Au moment du tournage, Michel Legrand a eu la gentillesse d'improviser au piano. Voici l'un de ces moments de grâce  capturé par Stéphane Fouquet>>>

 

Voltige, jonglage et animaux pour les 25 ans du Festival international du cirque de Massy.


Alors que la tendance est plutôt au cirque sans animaux, le Festival de Massy célèbre son 25ème anniversaire en défendant son étendard, à savoir, une piste aux étoiles à l’ancienne. Un cirque traditionnel qui propose une sélection des meilleurs numéros internationaux du moment.
Parmi eux, les Colombiens de la troupe « Robles », héritière d’une tradition de funambules. Perchés à près de dix mètres de hauteur sur un fil d’acier aussi épais qu’un doigt de pied, les sept artistes sautent, virevoltent et se superposent en une pyramide à trois étages. Un numéro unique au monde, à couper le souffle, qui remet au gout du jour une discipline aussi vieille que dangereuse.

Autre numéro unique et original, le dressage de ragondins et de rats par Gunter Sacckman Jr. Un artiste allemand, installé en France, qui promène sa ménagerie un peu spéciale de pistes en chapiteaux. Importés en France d’Amérique du Sud, les ragondins qui servaient au milieu du 20ème siècle à l’industrie des manteaux et autres écharpes en fourrure, font désormais le plaisir des enfants avec ce numéro étonnant.
Le Festival propose au total, une quinzaine de numéros répartis en deux programmes, à découvrir évidement en famille.
Le Festival international du Cirque de Massy, 25ème anniversaire, jusqu’au 15 janvier à Massy (Essonne).
En savoir plus : http://www.cirque-massy.com/

L’Ecole des "Arts Déco" a  250 ans.


Plus connue sous le nom "Arts-Déco",  l’EnsAd, située dans le 5ème arrondissement, célèbre ses 250 ans avec une exposition intitulée « Appareiller ».
Présentée au Palais de Tokyo, cette exposition anniversaire met en lumière le travail de ses élèves diplômés. Vingt-trois artistes de la nouvelle génération sont ainsi représentés par des œuvres visuelles et graphiques qui dévoilent de la BD, des projections vidéo ou encore des sculptures. Ces jeunes talents émergents reflètent l’évolution artistique de cette formation qui a pour principale vocation de suivre celle de la société.

Créée en 1767 par Louis XV, cette école royale de dessin était destinée au développement des métiers d’arts et au rayonnement de ses produits. Elle reflète aujourd’hui l'évolution du design et la révolution numérique. Pour compléter cette exposition et s’adresser au plus grand nombre, deux cent cinquante œuvres d’étudiants sont également affichées un peu partout dans le métro parisien.
© Jean-Laurent Serra/France3 Paris
© Jean-Laurent Serra/France3 Paris

« Appareiller » jusqu’au 15 janvier au Palais de Tokyo. ¨Paris 16ème
En savoir plus : http://www.ensad.fr/
Ou encore : http://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/appareiller


Ils chantent comme Nougaro ... ou presque.


Dans le 10ème arrondissement, le théâtre de l’Archipel accueille un duo de chanteurs comiques pour une prestation qui puise dans le répertoire du grand Claude Nougaro avec humour. Entre sketches, chansons et stand-up, le duo Laurent Conoir et Mehdi Bourayou propose au public une relecture des œuvres du chanteur. De « Cécile » à « Armstrong » tout est prétexte à l’amusement et à la fantaisie musicale. Le spectacle rend hommage aux chansons,  mais surtout à l’homme qu’était Claude Nougaro, un grand poète de la Chanson Française capable d’émouvoir avec sa plume et de faire swinger les notes.  
« Duo sur Nougaro » jusqu’au 15 janvier au Théâtre de l’Archipel. Paris 10ème
En savoir plus : http://www.larchipel.net/index.php/programmation/view/932
Un soir à Paris du 13 janvier

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus